Le jour de la grève nationale, il y a eu deux fois plus de cyclistes dans les rues de Bruxelles

Le jour de la grève nationale, il y a eu deux fois plus de cyclistes dans les rues de Bruxelles

Si la grève nationale du mercredi 13 février a eu des conséquences positives sur le plan politique, cela reste à prouver. Mais elle a eu un effet qui devrait réjouir les partisans d’une mobilité plus verte: les cyclistes. Hier, on a vu près de deux fois plus de vélos que d’habitude à Bruxelles.

Espace aérien belge fermé, STIB et De Lijn à l’arrêt, 10% de la flotte du TEC sur les routes, service minimum à la SNCB… la grève nationale du mercredi 13 février s’est très fortement ressentie chez ceux qui utilisent les transports en commun.

Conséquence singulière de cette grève: le nombre de cyclistes dans les rues de Bruxelles avait presque doublé comparé à un jour de semaine classique. Le passage des vélos a pu être comptabilisé grâce aux onze bornes installées par la région bruxelloise.

+87%

La circulation sur deux roues n’était pas la même partout. Sur le boulevard du Souverain, BRUZZ a relevé une augmentation de 54%. Sur le boulevard Poincaré, là où le ring fait la jonction entre le canal et Bruxelles-Sud, cette hausse était de… 158%. Dans l’ensemble, le média bruxellois a calculé que la grève a envoyé 87% de cyclistes en plus que d’habitude dans la capitale belge.

Voici à quoi ressemble une borne de comptage (ici le 2 mai 2018)

Articles sponsorisés