Il est désormais interdit de venir déposer une petite carte plastifiée sur ta voiture en Wallonie

Il est désormais interdit de venir déposer une petite carte plastifiée sur ta voiture en Wallonie

La Wallonie poursuit sa chasse au plastique. Si les plastiques à usage unique devraient disparaître courant 2019, le gouvernement wallon a approuvé dès maintenant un arrêté pour interdire les emballages de publicités, les confettis en plastique et les cartes plastifiées à but commercial.

Chaque année, 8 millions de tonnes de plastique finissent dans les océans. À ce rythme-là, il devrait y avoir plus de plastique que de poissons d’ici 2050. Le monde politique commence à bouger que ce soit à l’échelon de l’Union européenne – les plastiques à usage unique seront interdits dès 2021 – ou celui de la Région wallonne – les plastiques jetables (pailles, cotons-tiges, couverts…) devraient être interdits dès cette année 2019.

Ça bouge, en tout cas au niveau des intentions. Mieux, le gouvernement wallon MR-cdH a pris un arrêté qui entre en vigueur dès maintenant et qui vise à interdire les emballages plastiques des publicités et de la presse gratuite.

Emballages

Au ministre de l’Environnement Carlo Di Antonio (cdH) de préciser que cette interdiction serait immédiate pour les publications qui ne faisaient l’objet d’aucune distribution sous film plastique avant l’entrée en vigueur de l’arrêté. Pour les autres, la réduction de film plastique utilisé devra atteindre 20% en 2019, 30% en 2020 et 50% en 2021 avant une disparition totale en 2022.

Autres déchets plastiques dans le viseur, les petites cartes plastifiées à usage commercial. Celles qu’on vient déposer à chaque fois que tu mets ta voiture sur un parking. Elles sont désormais interdites, tout comme les confettis en plastique et en métal (on ignorait leur existence) qui polluent les égouts et l’eau. Manque juste une publication au moniteur « dans les prochains jours » pour que ces mesures entrent en application.

Enfin, chaque citoyen devrait recevoir des autocollants « Stop Pub » pour tout contenu publicitaire ou de presse gratuite.

Un peu paradoxalement, la Wallonie vient d’investir 60 millions d’euros dans l’industrie du recyclage. Mais cela répond aussi à une nécessité. Nous produisons toujours du plastique – environ 200.000 tonnes de déchets plastiques récoltées chaque année – or, la Chine ne veut plus recycler les plastiques de nos sacs bleus.

Articles sponsorisés