Flippant: les requins se croient dans “Les dents de la mer” et n’ont jamais autant attaqué les humains qu’en 2015

Flippant: les requins se croient dans “Les dents de la mer” et n’ont jamais autant attaqué les humains qu’en 2015

Les requins ont battu tous les records: selon les chiffres publiés par le Musée d’histoire naturelle de Floride, il y a eu 98 attaques de requins en 2015. C’est un record qui devrait être battu dans le futur puisque les chances d’en rencontrer dans les océans sont de plus en plus nombreuses.

Le précédent record remontait à 2000. Cette année-là, on avait recensé 88 attaques de requins. Il y a toutefois eu moins d’attaques mortelles en 2015: six personnes sont décédées de la sorte l’année dernière, contre onze en 2000. Plus de la moitié des attaques de requins ont été recensées aux États-Unis (59). L’Australie (18 attaques) et l’Afrique du Sud (8 attaques) complètent ce triste podium.

Personne n’est à l’abri dans l’océan: près de la moitié des attaques de requins ont été faites contre des gens qui pratiquaient des sports de planche, tandis que 42% nageaient et que 9% plongeaient avec un tuba. Bref, ces chiffres font flipper, surtout que selon le Musée d’histoire naturelle de Floride les attaques de requins risquent de se multiplier à l’avenir.

Pas plus de requins mais plus d’attaques

“La population mondiale continue d’être de plus en plus intéressée par les loisirs aquatiques, nous devrions donc assister à une augmentation du nombre d’attaques de requins et des blessures liées à ces attaques”, a signalé George Burgess, le curateur de la section sur les attaques de requins.

Pourtant, la population de requins n’augmente pas, à cause de la surpêche et de la destruction de l’habitat naturel de cet animal. Les changements climatiques et océanographiques amèneraient toutefois à des rencontres de plus en plus fréquentes entre requins et humains.

On risque donc d’assister de plus en plus à des scènes comme celle-ci: le surfeur Mick Flanning avait été attaqué en pleine compétition en Afrique du Sud l’année dernière, mais avait heureusement réussi à échapper au requin.

epa

Sources: Europe 1, The Guardian, Discovery

Articles sponsorisés