Fini l’horreur du gavage d’oie: une société veut produire du foie gras naturellement

Fini l’horreur du gavage d’oie: une société veut produire du foie gras naturellement

Les fêtes de fin d’année ne sont plus si loin que ça et avec elles, le foie gras sera encore une fois au rendez-vous pour beaucoup. Mais si tu as l’habitude de t’en goinfrer à chaque réveillon, la question sur la production de foie gras refait toujours surface. Mais bonne nouvelle, tu pourrais bientôt arrêter de culpabiliser à chacun des toasts que tu manges, puisque une société se lance dans la production de foie gras sans gavage! 

Si pour toi rien ne vaut une bonne tranche de brioche toastée avec du foie gras et sa petite confiture au confit d’oignons, tu te dis peut-être que consommer ce produit dit “de luxe” n’est pas bien grave? Sauf que pendant que tu te régales, ce sont des dizaines de milliers d’oies qui sont gavées chaque année pour produire ce foie gras.

Une habitude de consommation qui fait réfléchir depuis de nombreuses années. Si GAIA multiplie les actions et spots publicitaires afin de sensibiliser un plus grand nombre à la cause animale, de nouvelles initiatives à ce sujet continuent de voir le jour. Ainsi, l’organisation de défense des animaux avait lancé en 2016, le faux gras, une alternative au foie gras, végétale et respectueuse des animaux.

Un processus plus naturel

Aujourd’hui, c’est au tour de la société Aviwell de s’engager dans le même genre de démarche. Dès décembre, la société va lancer une campagne à financement participatif, dont l’objectif sera la production naturelle de foie gras, en respectant le bien-être animal et en reproduisant la nature.

C’est un chercheur français qui s’est intéressé à ce nouveau procédé il y a une dizaine d’années. Il a découvert que la flore intestinale pouvait augmenter le stockage des lipides dans le foie et donc le rendre plus gras. Les recherches ont finalement permis l’élaboration d’un cocktail de ferments intestinaux, qui serait donné sous forme de biberon à des oisons tout juste nés.

Grossir sans gavage

Plutôt que de gaver les oies, il serait donc possible de les faire grossir plus naturellement pour permettre d’atteindre le poids d’un foie d’une oie avant sa migration. En effet, juste avant de voler, les oies vont stocker des réserves en abondance afin de pouvoir tenir sur de longue distance. Alors certes, on est loin du foie de 800 grammes comme c’est le cas lors du gavage, mais avec un poids de 350 grammes à la fin du procédé, les oies s’en voient au moins respectées.

Sur le marché du luxe

Forcément, le prix n’est pas non plus le même: 800 euros le kilo pour ce foie gras, contre 140 pour du foie gras classique. Autant te prévenir tout de suite: tu ne risques pas de le trouver dans les rayons de ton supermarché puisqu’à ce prix-là, il sera réservé aux restaurateurs haut de gamme.

Malheureusement, tu devras attendre le prochain Noël pour en voir la couleur puisque la production n’a pas encore commencé. La société prévoit d’en produire quelques centaines de kilo pour 2018. D’ici 2019, elle espère atteindre les 1,5 tonne de foie naturellement gras. Et si tu trouves cette initiative géniale, tu peux soutenir le projet ici.

iStock

Articles sponsorisés