Fais gaffe: tu risques une amende si tu mets une annonce pour donner ou vendre des animaux en Wallonie maintenant

Fais gaffe: tu risques une amende si tu mets une annonce pour donner ou vendre des animaux en Wallonie maintenant

Les nouvelles mesures pour le bien-être animal sont entrés en vigueur depuis le 1er juin en Wallonie. Et l’une d’entre elles pourrait te concerner: maintenant, il y a des règles bien précises à suivre pour publier une annonce pour donner ou vendre des animaux. Si tu ne les suis pas, tu pourrais te manger une amende.

« Donne chaton contre bons soins » ou encore « À vendre, chiot de race »: tu as déjà sûrement vu ce genre d’annonces sur les réseaux sociaux, ou encore dans les commerces près de chez toi. Mais maintenant, tout le monde n’aura plus le droit de les publier en Wallonie avec la nouvelle loi pour le bien-être animal, décidée il y a plusieurs mois par Carlo Di Antonio (cdH), ministre du bien-être animal, et entrée en vigueur ce jeudi.

Comment avoir l’autorisation?

Maintenant, il te faudra devenir éleveur occasionnel et agréé pour pouvoir publier ce genre d’annonce. Pour cela, il faut aller chez ton vétérinaire avant que ton animal ne donne naissance à ses bébés. C’est le vétérinaire qui décidera ou non de t’accorder ce permis, qui t’autorisera ensuite à vendre ou donner tes chatons ou tes chiots.Ou même un hamster ou un cheval, par exemple.

« Si les conditions dans lequel évolue l’animal ne sont pas adaptées, par exemple s’il passe tout l’hiver dans de mauvaises conditions, dans une remise au fond du jardin, le vétérinaire peut ne pas donner l’agrément », a précisé le cabinet de Di Antonio à la DH il y a quelques semaines. Donc ne crois pas que ce sera facile, les vétérinaires seront attentifs et ne donneront pas cette autorisation à tout le monde!

Comment faire si on n’a pas l’autorisation?

Il est toujours possible de passer une annonce si tu n’as pas l’autorisation. Pour cela, il te faudra passer par des associations, qui la publieront avec des informations sur ton animal: race, âge, stérilisation ou non, numéro d’identification quand il est obligatoire pour les chats, les chiens et les chevaux. Les refuges ou les magazines ou sites spécialisés auront le droit de publier des annonces également.

Si tu postes tout de même une annonce sans avoir ce permis, tu risques une amende de 50€. Précision importante: tu as le droit de publier une annoncer pour un animal que tu as trouvé (pour retrouver son propriétaire) ou si tu as perdu ton chat ou ton chien. Là, tu ne risques rien, ça n’a rien à voir avec de la vente.

iStock

Articles sponsorisés