Left Right
scrollTop top

Et si les iPhone passaient à l’USB-C d’ici 2024?


© Crédit: STRF/STAR MAX/ISOPIX

La Commission européenne s’apprêterait à déposer un projet de loi visant à imposer un chargeur commun aux constructeurs de smartphones et de tablette, au grand dam d’Apple.

L’adoption d’un charger unique au sein de l’Union européenne est sur la table de la Commission européenne depuis un moment déjà. L’objectif est de réduire les déchets électroniques, mais aussi de faciliter la vie des consommateurs qui doivent aujourd’hui jongler entre différents câbles pour charger ou transférer des données sur leur smartphone, tablette, casque, appareil photo et autres appareils électroniques.

Imposer un chargeur commun semble être la solution idéale à ce problème et la Commission opterait pour un chargeur USB-C, comme le rapporte le site Les Échos. Un choix qui ne sort évidemment pas de nulle part : il s’agit tout simplement du connecteur le plus répandu à ce jour sur les appareils modernes.

Le port Lightning condamné

Si la proposition de loi de la Commission – qui devrait être déposée le 27 septembre prochain – ne change pas grand-chose pour la grande majorité des constructeurs de smartphones et tablettes qui ont déjà adopté le port USB-C, la pilule devrait avoir plus de mal à passer auprès d’un autre géant de la tech: Apple. Depuis des années, la firme de Cupertino ne cesse d’opposer au projet de l’UE en multipliant les critiques.

Il faut dire qu’Apple est l’une des rares entreprises de technologie à avoir adopté un connecteur qui lui est propre ; le Lightning. L’adoption de l’USB-C comme chargeur unique forcera Apple à revoir sa copie et à tirer un trait sur son format propriétaire.

Un tel projet entrainera « une montagne de déchets électroniques » et « nuira à l’innovation », avait déclaré Apple. Malgré son opposition, le projet parait inévitable. Et la firme de Cupertino semble en être consciente puisqu’elle a déjà adopté le port USB-C sur plusieurs de ses récents iPad.

Le chargeur unique pour 2024

Si la Commission européenne prépare bien une législation visant à établir un chargeur commun au sein de l’UE, l’obligation pour les constructeurs d’appareils électroniques d’adopter ce dernier ne sera pas effective tout de suite.

Le texte final devrait en effet être adopté dans le courant du premier semestre 2022, mais il n’entrera en vigueur qu’à l’horizon 2024. De quoi permettre aux fabricants de smartphones et tablettes de s’adapter, mais surtout à Apple de revoir les entrailles de ses appareils. L’iPhone de 2024 pourrait être le premier à adopter un port USB-C. À moins que la firme de Cupertino nous livre un smartphone sans aucun port, comme le veut la rumeur.

Lire aussi:


Ces articles pourraient aussi vous intéresser…