Enfin un bon point pour la bonne gouvernance: les ministres wallons ont (beaucoup) moins de véhicules

Enfin un bon point pour la bonne gouvernance: les ministres wallons ont (beaucoup) moins de véhicules

Comme promis par Willy Borsus, le ministre-président, le nombre de voitures des cabinets des ministres wallons a été sérieusement revu à la baisse. Les ministres ont déjà fait une croix sur près d’un tiers de leurs véhicules. Un bon point pour le gouvernement.

C’était l’une des promesses de bonne gouvernance de Willy Borsus (MR) lors de sa nomination cet été: réduire le volume du parc automobile du Gouvernement. Si on en croit la Capitale, le ministre-président est en train de réussir son pari. Interpellé par le député Écolo Stéphane Hazée à ce sujet, Willy Borsus a joué la carte de la transparence. Plutôt logique quand on voit les chiffres avancés: ils jouent clairement en faveur du gouvernement wallon.

-50% en 2018

« La mise en œuvre complète de la réduction du parc automobile des cabinets, dans leur ensemble, atteint un total de 42 véhicules. Soit une diminution de 33% », explique Willy Borsus dans la Capitale. « Cette mesure est actuellement mise en œuvre. En ce qui concerne mon cabinet, j’ai décidé de porter cette réduction à 40%, soit 10 véhicules en moins. »

Le cabinet du ministre-président ne compte du coup « plus » que 14 voitures, contre 24 pour celui de son prédécesseur, Paul Magnette (PS), qu’il avait sévèrement taclé lors de sa prise de fonction. Ce n’est pas encore une réduction de moitié, l’objectif fixé qui devrait être atteint « fin février, début mars 2018 ». Mais c’est déjà pas mal.

Véhicules plus verts

Il faut toutefois noter que cette baisse peut aussi s’expliquer par le fait qu’il y a un cabinet en moins dans le gouvernement actuel par rapport au précédent (7 cabinets contre 8). Mais les efforts du gouvernement actuel, qui a brandi la « bonne gouvernance » comme mantra, est à souligner. Parmi les bons élèves, on peut citer Jean-Luc Crucke (MR), Ministre du Budget, des Finances, de l’Énergie, du Climat et des Aéroports, dont le cabinet est passé de 21 à 9 véhicules. Ou encore Pierre-Yves Jeholet (MR), Vice-Président et Ministre de l’Économie, passé de 19 à 13 véhicules.

Il faut également souligner que les ministres wallons vont rouler plus vert dans les mois à venir. Des véhicules hybrides, ou gaz ou électriques ont été commandés par la plupart des cabinets, pour remplacer les véhicules en fin de cycle. Un autre bon point pour le gouvernement.

Newsmonkey

Articles sponsorisés