De pire en pire: un jeune de 14 ans a été arrêté en Arabie saoudite… parce qu’il dansait la Macarena dans la rue

De pire en pire: un jeune de 14 ans a été arrêté en Arabie saoudite… parce qu’il dansait la Macarena dans la rue

En Arabie saoudite, tu peux te faire arrêter si tu portes une mini-jupe dans un lieu sacré, si tu fais un dab en public… et aussi si tu danses la Macarena dans la rue. Un jeune homme de 14 ans en a, en tout cas, fait les frais cette semaine. Il doit être entendu par un juge avant d’être relâché, sans être pour l’instant sûr qu’il sera tiré d’affaire.

Hey Macarena! Il faut croire que les autorités saoudiennes n’ont vraiment pas le rythme dans la peau. Après la jeune mannequin arrêtée mi-juillet parce qu’elle portait une mini-jupe dans un fort historique et ensuite le chanteur intercepté pour avoir fait un dab lors d’un festival, voici une nouvelle histoire qui ne va pas manquer de te faire lever les yeux au plafond.

Un jeune homme de 14 ans a été arrêté parce qu’il dansait la Macarena (ce tube phare des années ’90) sur la Tahlia Street, une rue commerciale importante du centre de Djeddah dans l’ouest de l’Arabie saoudite, rapporte ainsi le site Arab News. Visiblement, une vidéo (voir tweet ci-contre) de lui remuant le popotin était devenue un peu trop virale sur Twitter et a alerté les forces de l’ordre du pays.

“Violation de la moralité publique”

Le média arabe précise qu’il doit même passer devant un juge. Alors que tu peux simplement voir un jeune homme danser en se marrant, la police de La Mecque, elle, considère cet acte comme une “violation de la moralité publique” et “entrave à la circulation”, selon un communiqué relayé par la presse saoudienne. Pourtant, les voitures ont clairement l’air d’être arrêtées au feu rouge.

Difficile de savoir si le jeune danseur sera relâché et les charges contre lui abandonnées. Espérons que les choses finissent bien pour lui, comme c’était le cas pour la jeune femme à la mini-jupe et le chanteur au dab. Mais c’est une preuve de plus du manque de tolérance à l’égard de la culture occidentale dans ce pays ultra-conservateur.

Articles sponsorisés