“Black”, le film belge sur les bandes urbaines ne sortira pas dans ses cinémas français

“Black”, le film belge sur les bandes urbaines ne sortira pas dans ses cinémas français

Les Français ne pourront pas aller voir “Black” au cinéma. Le film belge ne sera disponible qu’en ligne. C’est ce qu’a décidé Paname Distribution, son distributeur chez nos voisins. Pour lui, cela ne servait à rien puisqu’il aurait été interdit aux moins de 16 ans. Les exploitants de cinémas n’étaient de toute façon pas très chauds pour le diffuser en raison du contexte actuel, quelques mois après les attentats de Paris. Et ce alors qu’il a bien marché en Belgique.

C’est bien dommage pour nos voisins. Le film de Adil El Arbi et Bilall Fallah, tourné à Bruxelles, a été salué par la critique: il a remporté un prix aux festivals de Gand et de Toronto. En Belgique, il a réalisé un joli score lors de sa sortie avec 54.000 personnes lors de sa première semaine dans les salles en novembre.

L’histoire de “Black” est simple. C’est un peu un “Roméo et Juliette” des temps modernes. Mavela et Marwa, deux ados, tombent amoureux. Le problème est qu’ils appartiennent à deux bandes rivales de Bruxelles. Ils vont devoir choisir entre leur cœur et leurs potes et cela va entraîner de sérieuses complications.

Interdit aux moins de 16 ans

Des embrouilles entre jeunes des cités, ça fait peur actuellement en France. La Commission de Classification française avait décidé d’interdire ce film aux moins de 16 ans. Les salles de cinémas de nos voisins n’étaient pas non plus très emballées à l’idée de diffuser “Black” en raison du contexte actuel. La situation actuelle est encore tendue quelques mois après les attentats de Paris et le sujet traité dans le film laissait craindre des tensions. Alors son distributeur a tout simplement décidé de ne pas le sortir au cinéma en France. Il ne sera disponible que via le e-cinéma, en ligne.

Franck Van Passel, producteur du film, a justifié cette décision. “Un label 16+ rend la sortie plus compliquée mais tout comme en Belgique, cette décision a été prise à cause du message fort du film. Ce n’est pas totalement incompréhensible en vue des conséquences traumatisantes des attentats de Paris, mais cette décision donne quand même un sentiment de censure ce qui la rend difficile à accepter. Partout où Black a été montré, il séduit à la fois le public et la presse”, peut-on lire dans un communiqué publié sur Allociné.

Incident isolé en Belgique

Un incident avait toutefois été signalé lors de la sortie de “Black” en Belgique. La police avait dû intervenir dans le Kinépolis de Bruxelles car des spectateurs de moins de 16 ans avaient acheté des places pour le film. Le film était également interdit aux moins de 16 ans chez nous et ils avaient acheté leurs places en ligne. Les choses avaient dégénéré dans la salle et à l’extérieur du cinéma. Des mesures de sécurité supplémentaires, avec des contrôles de l’âge des spectateurs, avaient été prises ensuite. On ne sait pas si cet incident isolé a pu faire peur aux cinémas français.

Sources: Allociné, Le Vif

Articles sponsorisés