Australie: les incendies ont rasé 20% des forêts du pays

EPA

Si les incendies ont enfin pris fin en Australie, l’heure est au bilan et celui-ci est lourd. En effet, 20% des forêts sont partis en fumée.

Si les incendies se sont enfin calmés en Australie, la situation reste dramatique. Le bilan des incendies les plus graves jamais enregistrés ont fait, on le savait, énormément de dégâts. Mais grâce à une étude publiée ce lundi dans la revue Nature Climate Change, on peut mettre un chiffre sur l’ampleur des dégâts.

Et ça ne fait pas du bien à entendre: 20% des forêts australiennes ont disparu dans les flammes. Autrement dit, 5,8 millions d’hectares ont brulé entre septembre 2019 et janvier 2020 en Nouvelle-Galles du Sud et dans l’Etat de Victoria. Les incendies sont malheureusement monnaie courante en Australie. En moyenne 2% des forêts brulent chaque année.

Réchauffement climatique?

Pour beaucoup, cela semble évident que le réchauffement climatique est la cause de ces incendies. Des climatologues sont d’ailleurs en train d’étudier la question pour déterminer à quel degré le dérèglement climatique est responsable de cette catastrophe.

En fait, la cause de tout ça serait le réchauffement des océans. Car habituellement, à cette période de l’année, les eaux chaudes de l’est de l’océan Indien rencontrent des eaux plus froides venues de l’ouest. Cela provoque de fortes pluies dans le sud-est de l’Australie, là où les incendies ont ravagé le pays. Or, cet évènement météo est de moins en moins fréquent ces dernières années. Résultat: sécheresse de plus en plus importante, ce qui rend les incendies plus fréquents.

Et la conclusion est donc alarmante: cette situation sera de plus en plus fréquente lors des prochaines années. Cela veut dire que nous devons nous attendre à plus de saisons sèches en Australie, et possiblement plus de sécheresse“, a expliqué Andrew King de l’université de Melbourne à l’AFP.

Articles sponsorisés