Zuckerberg paraitrait presque humain dans un audio fuité de 2 heures

epa

The Verge, magazine américain basé sur la culture numérique, vient de balancer une petite bombe dans le milieu des réseaux sociaux: deux heures d’audio tirées d’une réunion Facebook en compagnie du seul et unique Mark Zuckerberg.

Celui à l’image ultra-contrôlée, qu’on aurait pu prendre pour un robot lors de ses audiences devant les instances américaines et européennes nous laisse entrevoir sa manière de fonctionner, de parler, ses craintes et ambitions pour Facebook.

Ce n’est pas une nouvelle: Facebook est dans la tourmente depuis quelques mois. Devant la concurrence qui a fait migrer tous les moins de 20 ans (au moins) vers sa plateforme et les affaires d’écoute de messages qui ébranlent une bonne partie des GAFA, Zuckerberg tente de faire tenir sa filiale principale en accumulant les nouveautés.

Dans les audios, on l’entend en train de tenter, tant bien que mal, de rassurer ses employés, notamment quant à la potentialité d’un démantèlement des entreprises si Elizabeth Warren, candidate démocrate, est élue: “Vous avez quelqu’un comme Elizabeth Warren qui pense que la bonne réponse est de démanteler les entreprises… si elle est élue présidente, je parie que nous aurons une contestation judiciaire, et je parie que nous gagnerons la contestation judiciaire.”

Cependant, un procès de la part du gouvernement n’est jamais une bonne nouvelle: “Oui, ça craint. Je ne veux pas d’un procès majeur contre notre propre gouvernement. … Mais au bout du compte, si quelqu’un essaie de menacer quelque chose d’existentiel, vous allez sur le tapis et vous vous battez.”

L’audio est truffé de toute une série de notes de la part de Zuckie, qui pour la première fois laisse entrevoir ce que doit être la vie d’un employé de Facebook. On t’a compilé quelques citations pour que tu rentres dans l’esprit de Mark Zuckerberg.

Une petite pique lancée à Twitter

En parlant de modération, Zuckerberg en profite pour lancer une petite pique à Twitter:

“C’est pourquoi Twitter ne peut pas faire un aussi bon travail que nous. Je veux dire, ils font face, qualitativement, aux mêmes types de problèmes. Mais ils ne peuvent pas investir. Notre investissement dans la sécurité est plus important que l’ensemble des revenus de leur entreprise.”

Facebook VS TikTok

Principal concurrent de Facebook niveau réseau social, c’est TikTok qui lui a volé toute la population de jeunes des internets. Après avoir fait remarquer qu’il est impressionnant de voir une entreprise chinoise et non américaine conquérir la tech, il revient sur le tapis avec Lasso, son application de lipsync supposée concurrencer la firme chinoise: “Nous avons un produit appelé Lasso qui est une application autonome sur laquelle nous travaillons, essayant d’adapter le produit au marché dans des pays comme le Mexique… Nous essayons d’abord de voir si nous pouvons le faire fonctionner dans les pays où TikTok n’est pas déjà grand avant d’aller concurrencer TikTok dans les pays où ils sont grands.”

Tenter de rassurer vis à vis de Libra, sa cryptomonnaie aux débuts compliqués

“Les choses publiques, je pense, ont tendance à être un peu plus dramatiques. Mais il s’agit surtout d’un engagement privé avec les organismes de réglementation du monde entier, qui, à mon avis, sont souvent plus substantiels et moins dramatiques. Et ces réunions ne sont pas jouées devant la caméra, mais c’est là que beaucoup de discussions et de détails se bousculent.”

Une potentielle interface “cerveau-ordinateur” chez Facebook?

Quand on lui pose la question, Zuckie préfère y aller avec l’humour: “L’interface cerveau-ordinateur est une idée passionnante. Le domaine se divise rapidement en deux approches : invasive et non invasive. Invasives étant des choses qui nécessitent une intervention chirurgicale ou des implants, mais qui ont l’avantage d’être réellement dans votre cerveau, ce qui vous permet d’obtenir plus de signal. Non invasif, c’est comme si vous portiez un anneau ou, pour les lunettes, vous brilliez une lumière optique et vous vous faisiez une idée du flux sanguin dans certaines zones du cerveau. Vous obtenez moins de signal de la part de la non-invasive.”

“Nous nous concentrons davantage sur – je pense que nous nous concentrons complètement sur le non-invasif. (rires) Nous essayons de faire de la RA et de la VR une grande chose dans les cinq à dix prochaines années… Je ne sais pas, vous pensez que Libra est difficile à lancer. “Facebook veut opérer les cerveau”: je ne veux pas voir les audiences du Congrès à ce sujet.”

Articles sponsorisés