XOXO: un reboot de Gossip Girl arrive bientôt

XOXO, Gossip Girl: pour beaucoup de ceux qui suivaient religieusement des feuilletons sur feu la télévision, ces quelques mots ont l’effet d’une madeleine de Proust. Serena Van der Woodsen, Blair Waldorf et le reste des Upper East Siders ont écoulé six saisons sous l’œil de Gossip Girl. Sept ans après le dernier épisode, un reboot vient d’être annoncé.

Yoghurt sur les marches du Met: pour l’aficionado de Gossip Girl, c’est le must-do pendant ton citytrip à New York. C’est le niveau de loyauté que les fans de Gossip Girl ont construit pour les Upper East Siders au fil des six saisons. La série culte, initialement diffusée sur CW et TF1, va avoir une suite. Non, ce n’est pas une blague.

New Gossip Girl in town

Il n’est bien sûr pas possible d’étendre l’histoire déjà clôturée. Les livres de Cecily Von Ziegesar n’avaient déjà pas assez de matière pour les six premières saisons. L’histoire de Serena, Blair, Dan, Nate et Chuck a été racontée de long en large. À la fin de la sixième saison, on savait qui notre blogger maléfique (vous vous rappelez des blogs?) était: Dan. Les deux power-couples de la série ont eux aussi fini par se marier et bim, fin de l’histoire, emballé, c’est pesé.

On ne verra donc pas un retour de l’amitié entre Serena et Blair, mais rien n’arrêtera HBO dans son ambition de donner un nouveau souffle à Gossip Girl. Il y a toujours un ado de l’uppercut East Side qui tente de devenir Beyoncé. Ce sera d’ailleurs l’objet du rebut d’après Deadline. Dix épisodes de Gossip Girl bis ont donc été commandés.

HBO Max

Ils devraient à nouveau raconter le récit d’ados pétés de thunes dans une école privée de New York. Dans le nouveau Gossip Girl, le paysage (social) new-yorkais a changé, mais aussi les médias sociaux qui ont passé depuis longtemps le cap des GSMs à clapet et des Blackberrys. Gossip Girl devrait être diffusé sur HBO Max, la plateforme de streaming à venir de HBO. On n’ose pas rêver de le voir débarquer dans le catalogue Play (More) de Telenet.

HBO ne doit, quant à lui, pas s’inquiéter vis-à-vis des revenus publicitaires. Des études ont montré que Gossip Girl, avec les colliers Peter Pan de Blair et le style hipster diadémo-hipster de Serena, a été l’une des influences les plus importantes sur le comportement d’achat des millenials. Même si l’uniforme n’était pas le meilleur atout de Constance Billard.

On ne demande qu’une chose à HBO: laisser Kristen Bell dire une dernière fois: “XOXO, Gossip Girl”.

Articles sponsorisés