Left Right
scrollTop top

Xiaomi est désormais un plus gros vendeur de smartphones qu’Apple


© Budrul Chukrut/Sopa Images/Shutterstock

Xiaomi poursuit son ascension fulgurante sur le marché des smartphones. Au cours du deuxième trimestre de l’année, la marque chinoise a réalisé plus de ventes que son concurrent américain Apple. C’est ce qu’il ressort d’un rapport d’une étude de marché de Canalys Research.

Selon Canalys, les ventes globales de smartphones ont augmenté de 12% par rapport à l’année dernière à la même période. Selon les chercheurs, cette tendance s’explique par la reprise économique qui s’opère un peu partout dans le monde.

Samsung

La société sud-coréenne Samsung est le plus gros vendeur de smartphones du monde avec 19% des parts de marché. D’ailleurs, Samsung a vendu 15% de smartphones en plus par rapport à l’année passée sur la même période. C’est pas mal mais rien comparé à la croissance exceptionnelle de Xiaomi.

En effet, la marque chinoise signe une augmentation de ses ventes de 83% par rapport à l’année dernière. C’est colossal. Désormais, Xiaomi détient 17% des parts de marché. C’est plus qu’Apple et ses 14% qui stagne par rapport à 2020 puisque la marque américaine ne signe qu’une croissance de 1%.

De leur côté, les marques chinoises Oppo et Vivo ont vu leurs ventes augmenter respectivement de 28% et 27%, chacune avec une part de marché de 10%. Mais qu’est-ce qui explique le succès exceptionnel de Xiaomi? C’est simple: le prix. « Les téléphones de la marque chinoise sont en moyenne 40 % moins chers que les appareils de Samsung », souligne Ben Stanton, directeur de Canalys Research. « Avec Apple, cette différence monte même à 75%. »

À l’échelle mondiale

Et Xiaomi ne doit pas son succès qu’à son marché national. Partout dans le monde, la marque chinoise est en pleine croissance. En Amérique latine, la marque a enregistré une croissance de 300% par rapport au deuxième trimestre de l’année dernière. Les exportations vers l’Afrique ont augmenté de 150 %. Enfin, en Europe occidentale, une augmentation de 50% est à signaler.

En ce qui concerne Apple, les analystes ne sont pas vraiment surpris par la faible croissance de la marque. « Apple signe généralement ses meilleurs trimestres après le lancement de ses nouveaux modèles, en septembre ou en octobre », note Ben Stanton.

Vu sa forte croissance, toujours selon Ben Stanton, Xiaomi ne doit plus être considéré comme un challenger des leaders du marché. Non, désormais la marque chinoise est une valeur sûre. D’ailleurs, Xiaomi a diversifié son offre en proposant plusieurs smartphones haut de gamme pour toucher un plus large public.

Lire aussi:


Ces articles pourraient aussi vous intéresser…