Vous voulez visiter les Cinque Terre en Italie? Ok, mais vous avez votre ticket? 

Vous voulez visiter les Cinque Terre en Italie? Ok, mais vous avez votre ticket? 

Cet été, pour visiter les villages mythiques des Cinque Terre en Italie, il va falloir faire la file. Oui, comme à la boucherie! Les touristes seront comptés et pas de chance pour les retardataires…

Au nord-ouest de l’Italie, on trouve un petit coin de paradis tout à fait particulier, perché au bord de la mer. Un endroit idéal pour se changer les idées… mais pas cet été. Le pays veut limiter le nombre de visiteurs sur le site des Cinque Terre. L’entrée des villages devrait donc ressembler aux files devant les caisses au moment des soldes.

L’année passée, 2,5 millions de personnes ont sillonné les rues colorées de ce joyau du patrimoine mondial de l’Unesco. Il y en aura un million de moins cette année. Tant pis pour les touristes…

Si l’Italie cherche à limiter le nombre de touristes sur le site, que ça soit dans les villages ou sur le sentier les reliant, ce n’est pas parce que les italiens ont perdu le sens de l’hospitalité. Non, l’objectif est tout simplement de préserver l’endroit. L’affluence de visiteurs est intéressante pour le tourisme mais pas toujours pour l’environnement. La zone côtière est endommagée par les nombreux automobilistes qui s’y rendent et les bateaux de croisière qui y font escale.

Vous avez un ticket?

Concrètement, les routes seront équipées d’un compteur. Une fois la limite atteinte, elles se fermeront. Et si vous venez de l’autre bout du monde, ça ne change rien. Mais comme tout bon festival, film ou concert, il sera possible d’acheter vos tickets à l’avance. Et une application serait également créée pour savoir directement où en est l’affluence dans chaque village et quels sont les endroits du sentier particulièrement congestionnés.

“Une question de survie” comme le pensent certains Italiens du coin. En attendant, plusieurs vacanciers vont peut-être devoir revoir leurs plans pour cet été. Mais que les touristes se rassurent, l’Italie possède d’autres endroits magiques.

Capture d’écran YouTube
Source: The Guardian

Articles sponsorisés