Voici ce que donne un week-end de canicule sur la plage de Blankenberge

© Twitter @DannyGooyer

On sort d’un week-end particulièrement chaud en Belgique, surtout samedi. Du coup, des milliers de personnes se sont dirigées vers la côte belge en quête de rafraichissement et de soleil. Mais voilà, cette affluence s’est ressentie sur l’état des plages.

Avec des températures dépassant les 30 degrés un peu partout dans le pays, il était normal que les Belges se dirigent en masse vers la mer du nord pour faire trempette, bronzette et manger une bonne glace. Ils étaient vraiment beaucoup: au moins 125.000 selon VTM Nieuws.

Mais voilà, autant de monde entassé sur des plages, ça fait des dégâts. La preuve étant la vidéo de VTM postée sur leur site web. La plage de Blankenberge, véritable nid à touristes, a véritablement souffert de cette affluence et s’est transformée en dépotoir à ciel ouvert.

Manque de poubelles

Visiblement, les poubelles n’étaient pas assez nombreuses sur la plage. Du coup, les quelques poubelles présentes sur la plage se sont remplies à une vitesse folle. Alors, les touristes n’ont rien trouvé de mieux que de déposer leurs déchets à même le sol, transformant la plage en une étendue de détritus.

Suite à ces images, le gouverneur de la Flandre-Occidentale Carl de Caluwé a appelé les bourgmestres des villes de la côte à réagir dans les colonnes du Standaard. La bourgmestre de Blankenberge a déjà réagi dans le même journal flamand: “Nous ne voulons pas de police de la plage. Les gens viennent ici pour profiter. Nous voulons qu’ils se sentent bien”, estime-t-elle.

Même si elle reconnait le problème, elle n’apporte pour l’instant aucune solution et semble ne pas savoir comment agir: “Il n’est pas non plus facile d’attraper quelqu’un en flagrant délit. Et il n’y a pas de nom sur les ordures, vous ne pouvez donc pas savoir après qui l’a laissée.” Peut-être qu’installer plus de poubelles est une solution viable quand on sait que, toujours selon De Standaard, 25 tonnes de déchets sont laissées chaque week-end à la côte belge.

Articles sponsorisés