Vélo électrique ou vélo classique? Lequel demande le plus d’énergie? Prépare-toi à être surpris

Getty

C’est l’heure du duel du siècle: vélo électrique VS vélo classique qui fonctionne à l’huile de coude. Lequel fait faire le plus d’exercice? La réponse semble évidente, non? Alors prépare-toi a être surpris.

Les différents modes de déplacement, autres que la voiture, sont de plus en plus mis en avant. C’est d’ailleurs pour ça que l’on retrouve de plus en plus de trottinettes électriques ou de vélos dans les rues des grandes villes belges mais aussi mondiales. À Bruxelles, on trouve même des vélos électriques qui représentent une concurrence féroce pour les Villo!, les vélos classiques mis à disposition par la ville de Bruxelles.

Tu hésites parfois entre les deux types de vélos lors d’une escapade bruxelloise? Une étude est récemment sortie dans laquelle on découvre les dépenses énergétiques des différents modes de transport: vélo, vélo électrique, la marche, la conduite etc.

Surprise, surprise!

Un petit mot sur l’étude d’abord: 10.000 adultes de 7 pays européens différents se sont prêtés au jeu. Ils ont utilisé les différents modes de transport et les chercheurs ont analysé leurs dépenses énergétiques. Ces résultats ont ensuite été publiés dans la revue Transportation Research Interdisciplinary Perspectives et est accessible ici.

Voici ce qu’il faut retenir, attention ça peut être déroutant. En fait, l’étude révèle que les utilisateurs de vélos électriques dépensent plus d’énergie que ceux utilisant des vélos classiques. Cela semble être un non sens mais cela s’explique très facilement: les utilisateurs de e-vélo sont plus susceptibles de parcourir de longues distances et donc de faire plus travailler leurs jambes.

Cela dit, les vélos classiques se retrouvent à la deuxième place in-extremis des modes de transport demandant le plus d’énergie. Et concrètement, pour une distance égale, le vélo classique demande tout de même plus d’énergie. Mais du coup, il y a des conclusions à tirer.

Promouvoir le vélo électrique

Au final, le but de l’étude n’est pas vraiment de savoir quel vélo demande le plus d’effort et brûle le plus de calories. L’étude prouve surtout que le vélo électrique est bien plus grand public car il plait plus aux personnes plus âgées qui ont plus de mal à fournir des efforts physiques. D’ailleurs l’étude démontre que les cyclistes modernes, ceux utilisant l’électricité, sont plus âgés et ont une masse corporelle également plus élevée.

Du coup, les auteurs de l’études recommandent de promouvoir le vélo électrique dans tous les pays d’Europe. En conclusion on peut lire que “cette analyse confirme l’idée d’accepter, voire de promouvoir, les vélos électriques en tant qu’option de transport sain et durable.” Les chercheurs préconisent alors de privilégier les subventions pour les vélos électriques qui “pourraient être utilisés pour des trajets plus longs” et ainsi faire diminuer le nombre de voitures dans les grandes villes.

Articles sponsorisés