Supporter de Trump, le patron du Basic Fit américain fait fuir ses abonnés

EPA

S’il te fallait une autre preuve que Donald Trump est une personne clivante en Amérique, la voici: une salle de sport a perdu des centaines d’abonnés parce que le patron a affiché publiquement son soutien au président.

Les salles de sport ont le vent en poupe ces dernières années. Mais une enseigne américaine tire actuellement la gueule. Il s’agit d’Equinox, l’équivalent de Basic Fit chez nous, bien qu’à peu plus haut de gamme. Dernièrement, l’entreprise voit ses abonnés résilier leur abonnement et filer chez la concurrence.

La raison est simple: le patron d’Equinox, Stephen Ross, a publiquement affiché son soutien au président Donald Trump pour la future campagne présidentielle. Il a par exemple annoncé qu’il donnera de l’argent pour financer la campagne en organisant une réception ce vendredi dans son manoir.

Boycott en masse

“Dure journée chez Equinox” écrit cette cliente en légende d’un mail d’Equinox

Des dizaines d’abonnés n’ont pas apprécié et ont décidé de lancer un boycott tout en réclamant la résiliation de leur abonnement. Impossible de donner des chiffres précis pour se faire une idée de l’ampleur du mouvement. Equinox a simplement fait savoir qu’elle recevait tellement de mails de demande de résiliation qu’elle ne s’en sortait pas et qu’il était impossible de traiter toutes les demandes.

Défense inutile

Malgré tout, Equinox a tenté de sauver les meubles grâce à un communiqué: “Les profits de l’entreprise ne sont pas utilisés pour soutenir des hommes politiques. (…) Nous croyons en la tolérance et en l’égalité, et nous resterons toujours fidèles à ces valeurs”. Sans résultats.

Stephen Ross a donc du s’exprimer personnellement pour rassurer ses clients, lui aussi par voie de communiqué: “Je connais Donald Trump depuis 40 ans et même si l’on est d’accord sur certains sujets, nous sommes clairement en désaccord sur beaucoup d’autres et je n’ai jamais hésité à exprimer mes opinions.” Mais rien à faire, le mal est fait. Et les deux fusillades qui ont éclaté le week-end dernier à El Paso et Dayton n’arrangent rien. Car maintenant plus que jamais, le président est accusé de promouvoir le suprématisme blanc, le racisme et donc les tueries de masse.

Eh Equinox – quelle est votre politique pour la résiliation d’abonnement lorsqu’un membre découvre que votre propriétaire encourage le racisme et la tuerie de masse?”
“Le fait que le milliardaire de SoulCycle (autre propriété de Stephen Ross, ndlr), sous pression, explique qu’il supporte Trump pour les taxes et non pas pour le racisme est en fait un moment très parlant et le symbole de ce qui se passe en ce moment en Amérique.”

Articles sponsorisés