Left Right
scrollTop top

Une chance sur 3,1 millions: prendre l’avion en 2015 était (presque) extraordinairement sûr


Une chance sur 3,1 millions: prendre l’avion en 2015 était (presque) extraordinairement sûr

L’industrie aéronautique a connu une année exceptionnellement sûre en 2015. L’Association internationale du transport aérien (IATA) annonce aujourd’hui qu’il y a eu quatre « grands » accidents, contre douze en 2014. La « chance » pour que votre avion se trouve dans cet intervalle était de une sur 3,1 millions.

La catastrophe de Germanwings, causé par un pilote suicidaire, et l’attaque d’une unité russe en Egypte, ne sont pas comprises dans ces chiffres. En effet, ils ne résultent pas d’une insécurité, mais d’un acte délibéré, signale l’IATA.

La moyenne globale des accidents d’avion se situe à 0,32. Cela signifie qu’il n’y eu qu’un seul accident majeur sur 3,1 millions de vols. Les quatre accidents de l’année dernière, dont 136 décès sont à regretter, ont tous été causé par des avions à hélices.

Les avions à hélices

Un ATR72 de TransAsia à Taiwan, un ATR42 de Trigana en Indonésie, un DHC-6 Aviastar et un Antonov AN-12 de Asia Airways dans le sud du Soudan ont fait plus de 130 morts. En outre, quelques accidents ont aussi eu lieu avec de plus petits avions et ont impliqué des civils dans des crash d’avions militaires.

« Ce fut une année extrêmement sûre », a déclaré le chef de l’IATA, Tony Tyler. Au total, il y a eu 68 « accidents aériens » avec des avions de passagers en 2015. La moyenne des cinq années précédentes était de 90.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser…