Left Right
scrollTop top

Tuons les moustiques avant qu’ils ne nous tuent?


Tuons les moustiques avant qu’ils ne nous tuent?

Qui peut encore se vanter de n’avoir jamais été piqué(e) par un moustique? Déjà, ce n’est pas très agréable. Mais aussi et surtout, le virus Zika et la malaria sont des maladies transmises par des piqûres de moustiques. Si le bonheur de la bête fait le malheur du monde, ne ferait-on pas mieux de la supprimer de cette terre? 

Vous avez certainement déjà été réveillés par le bruit d’un moustique qui rôde autour de votre tête ou parce que vous commencez à gratter une piqûre et que vous n’arrivez plus à vous arrêter. Chez nous, passe encore, on a fini par s’y faire. Mais si vous vous trouvez en Amérique du Sud ou dans d’autres régions à risque, vous pourriez bien vous réveiller avec le virus Zika. Et en Afrique, avec la malaria (aussi appelée paludisme). Et ça, ça ne serait pas seulement qu’un cauchemar…

Quand on pense aux animaux les plus redoutables, on retrouve souvent le tigre, le crocodile, le loup ou encore le cobra. Mais en fait, on devrait peut-être davantage se méfier de ces petits moustiques! La Fondation Bill-et-Melinda-Gates, qui cherche à apporter des innovations concernant la santé, révèle des chiffres plus qu’alarmants. Selon elle, les moustiques tueraient environ 725.000 personnes par an. Cela représenterait même plus que le nombre de personnes tuées par un autre être humain. Toujours selon cette Fondation, il y aurait chaque année 475.000 meurtres! Et ces chiffres datent de 2014. Depuis lors, et avec l’arrivée du virus Zika, ils pourraient certainement être revus à la hausse.

EPA

« Un niveau d’alerte extrêmement important »

Ce sont des termes utilisés par l’OMS pour décrire la situation concernant le virus Zika.

Le moustique Aedes aegypt est aussi responsable d’autres maladies comme la dengue et le chikungunya. Des maladies qui font aussi de nombreux cas chaque année. Pour l’instant, aucun vaccin n’a encore été trouvé pour soigner ou du moins soulager les personnes infectées. En attendant, le monde reste impuissant, terrorisé par ces petites bêtes.

Mais en fait, à quoi ça sert un moustique? À part servir de source d’alimentation pour d’autres animaux de la chaîne alimentaire, on ne voit pas bien son utilité. Sous l’eau, les larves sont mangées par des poissons ou des libellules. Et à l’âge adulte, le moustique est dévoré par des araignées ou encore des chauves-souris. Mais l’être humain, lui, n’en a pas besoin pour exister, loin de là. Alors peut-on imaginer de les supprimer, tout simplement? On connait déjà le spray anti-moustique avec lequel on s’asperge (plutôt deux fois qu’une) tout le corps en été. Et à une autre échelle, les larves des moustiques sont aujourd’hui souvent empoisonnées par des bactéries pour éviter qu’elles ne se développent et ne se transforment en moustiques. Certains approuvent cette technique de tuer leurs ennemis avant qu’ils aient vu le jour mais d’autres s’insurgent de voir tant d’insecticide utilisé, même pour le bonne cause.

À la question de savoir s’il serait possible de supprimer les moustiques et de vivre sans eux, aucune réponse n’est scientifiquement exacte. Tout simplement parce qu’il est impossible de savoir comment le monde fonctionnerait sans ces insectes. Il y a quelques années déjà, la scientifique Janet McAllister, des centres pour le prévention et le contrôle des maladies de Fort Collins, dans le Colorado, affirmait que: « S »il y avait un avantage à les avoir autour de nous, nous aurions trouvé un moyen de les exploiter ». Et elle ajoute que: « Nous n’avons jamais rien voulu des moustiques à part les voir disparaître. » Les éradiquer reste donc un scénario extrême. Quoi qu’il en soit, ces sangsues n’ont pas fini de boire notre sang, de contaminer notre monde et… de faire couler beaucoup d’encre.

EPA
Sources: The Guardian, Slate

Ces articles pourraient aussi vous intéresser…


Corona Virus Update

  • World
  • Number of
    infections
  • Number of
    deaths
  • Belgium
  • Number of
    infections
    693.666
  • Number of
    deaths
    20.779