Tu comptais jouer à Mario Kart sur ton smartphone cet été? Eh bien c’est loupé

Tu comptais jouer à Mario Kart sur ton smartphone cet été? Eh bien c’est loupé

Cet été, Mario Kart débarquera sur nos smartphones pour lancer des courses endiablées entre potes. Enfin, tous les smartphones sauf les nôtres puisque le jeu ne sortira finalement pas en Belgique, la faute à la législation belge concernant les fameuses loot box. Un beau bordel juridique dans lequel Nintendo n’a pas envie de s’aventurer. 

Fin janvier 2019, la commission des jeux de hasard belge tranchait: les loot boxes des jeux vidéo s’apparentent à des paris et seront donc interdites sur le plat pays. Cela concerne donc les loot boxes, des sortes de boites surprises avec généralement du contenu cosmétique ou carrément des items permettant d’être plus fort sur un jeu, comme sur Fifa Ultimate Team par exemple.

Cette nouvelle législation ne fait pas l’affaire des éditeurs de jeux vidéo qui y voient un manque à gagner puisque ces loot boxes, que l’on obtient grâce à des microtransactions, représentent leur principale source de revenu une fois le jeu sorti. C’est pourquoi le géant japonais Nintendo a décidé de boycotter la Belgique en ne distribuant pas certains jeux. Dont le très attendu Mario Kart tour, le jeu de course Mario sur smartphone.

Les joueurs belges biaisés

Dans un communiqué, Nintendo parle d’une “situation ambiguë concernant certaines méthodes de monétisation dans les jeux en Belgique” et annonce par ailleurs que “les futurs titres Nintendo utilisant des méthodes de monétisation similaires ne seront pas lancés en Belgique.” Ça commence à faire beaucoup pour les joueurs belges qui ont beaucoup perdu depuis la décision de la commission des jeux de hasard. Ils doivent en effet faire face à une concurrence déloyale sur le jeu puisque les joueurs de tous les autres pays peuvent abusent des loot boxes pour être plus efficace en jeu, c’est surtout le cas sur FIFA.

Mais voilà que maintenant, les Belges passent à côté de très bons jeux comme Mario Kart, Dr.Mario World (encore un jeu mobile) ainsi que Animal crossing: Pocket camp et Fire emblem Heroes qui seront tous les deux retirés de la vente et des téléchargements à partir du 27 août prochain. Koen Geens, le ministre de la Justice, estime de son côté que les éditeurs de jeux vidéos n’ont qu’à retirer les loot boxes payantes de leur jeu. Sauf que ça ne marche pas comme ça.

Pourquoi un jeu qui se joue partout dans le monde devrait s’adapter à la seule petite Belgique et priver des millions de joueurs de contenus supplémentaires? Or, certains jeux gratuits comme League of Legends ont besoin de leurs loot boxes pour engranger des revenus et continuer à être améliorer, ils n’ont tout simplement aucun intérêt à les retirer même dans un seul pays comme la Belgique. Bon, va falloir sérieusement se remettre aux jeux de société.

Articles sponsorisés