Shenzen, en Chine, devient la première ville du monde à proposer une flotte de bus entièrement électrique

Shenzen, en Chine, devient la première ville du monde à proposer une flotte de bus entièrement électrique

En plus d’être une des villes les plus peuplées de Chine, Shenzen est aussi une mégapole à la pointe de la technologie. Elle devient la première ville du monde à se doter d’une flotte de bus entièrement électrique. Un très bon point dans le pays qui émet le plus de CO2 chaque année. 

Dans cette ville de 12 millions d’habitants située juste au nord de Hong-Kong, on compte 16.000 bus qui transportent les gens à travers toute la ville. Grosse particularité: ces 16.000 bus sont tous électriques. Ainsi, Shenzen est la seule ville du monde à disposer d’une flotte de bus entièrement verte. Un bon point pour les émissions de CO2 mais aussi pour les nuisances sonores puisque ces bus sont totalement silencieux.

Tellement silencieux que la Shenzen Bus Group, le compagnie de bus de la ville, envisage de rajouter un ronronnement de moteur artificiel. Pourquoi? Tout simplement pour des raisons de sécurité: “les bus sont si silencieux que les gens pourraient ne pas les entendre arriver” estime la président de la compagnie, Joseph Ma.

Des émissions en moins

Mais outre le bruit, ce son bien les émissions de CO2 qui vont considérablement diminuer dans le pays, leader mondial dans le domaine de la pollution. La compagnie de bus estime qu’avec ses bus électriques, cela permettra de réduire les émissions de CO2 de 440.000 tonnes et d’économiser 160.000 tonnes de charbon par an, la source d’énergie la plus utilisée du pays.

Et la ville de Shenzen ne compte pas s’arrêter en si bon chemin puisque le ville a imposé la même démarche aux sociétés de taxis. Ainsi, les taxis devront tous être électriques avant la fin du mois, cela représente environ 22.000 véhicules. D’ailleurs, la Shenzen Bus Group a déjà rempli sa part du contrat en remplaçant ses 4.600 taxis par des voitures électriques.

Articles sponsorisés