Left Right
scrollTop top

Seul sur Mars: l’hélicoptère Ingenuity de la NASA survit à sa première nuit sur la planète rouge


© NASA

C’est un nouveau pas de géant effectué dans l’étude de Mars: le petit hélicoptère Ingenuity s’est détaché du rover Perseverance et a survécu à sa première nuit en totale autonomie. Ce drone hyper perfectionné va permettre d’explorer différemment la planète rouge.

C’est plus qu’un hélicoptère, c’est un drône ultra léger qui est arrivé sur Mars accroché au rover Perseverance en février dernier. Après plus d’un mois de vie commune avec le rover, Ingenuity a quitté le nid pour voler de ses propres ailes.

Il peut désormais explorer Mars dans les airs grâce à ses propres panneaux solaires. Encore fallait-il qu’il survive à sa première nuit glaciale où la température descend jusqu’à -90 degrés. Mais cela n’a pas fait peur au petit drone qui a pu assister à son premier lever de soleil martien en solo. Il s’agit d’une « étape majeure » dans l’exploration de Mars selon les chercheurs de la NASA.

Nous avons confirmation maintenant que c’était la bonne isolation, les bons radiateurs, et qu’il a assez d’énergie dans ses batteries pour survivre aux nuits froides, ce qui est un grand succès pour l’équipe. Nous sommes ravis de continuer à préparer Ingenuity pour son premier essai de vol.

MiMi Aung, cheffe du projet Ingenuity au Jet Propulsion Laboratory (JPL), le laboratoire de la Nasa.

Premier vol imminent

Quelles sont les prochaines étapes de la vie de célibataire d’Ingenuity? Premièrement, les chercheurs de la NASA vont effectuer de nouveaux tests sur les moteurs et capteurs du mini-hélicoptère. C’est seulement après avoir analysé les résultats de ces tests que l’on pourra envisager un premier vol. Selon la NASA, ce premier vol n’aura pas lieu avant le 11 avril.

Un tel vol est loin d’être anodin. En effet, la densité de l’air martien est totalement différente de celle de la Terre et il est donc plus difficile de faire voler des engins comme Ingenuity. Pour te faire une idée, les hélices du drone doivent tourner 8 fois plus vite que sur Terre pour pouvoir voler. Pour un premier vol, la NASA espère faire décoller Ingenuity et le maintenir en vol stationnaire pendant au moins 30 secondes. L’objectif final est de faire monter le drone à plus de 300 mètres du sol martien.

En fait, réussir à faire voler Ingenuity n’a pas vraiment de but au niveau de l’étude de Mars, c’est surtout un défi purement technologique qui permettra d’améliorer les futurs rovers envoyés sur Mars. En tout cas, une fois que les vols d’essai d’Ingenuity seront terminés, la NASA passera à la prochaine étape de l’exploration de la planète rouge: envoyer Perseverance vers les falaises d’un ancien delta de rivière pour rechercher des fossiles d’anciens microbes extraterrestres sur Mars.

Lire aussi:


Ces articles pourraient aussi vous intéresser…