Left Right
scrollTop top

Selon une nouvelle étude, le mode nuit de nos smartphones ne serait pas vraiment efficace pour la qualité du sommeil


© Isopix

Tout le monde adore le mode nuit sur les smartphones et leurs applications. Il permet en effet de reposer nos yeux et notre cerveau et nous permettre de mieux dormir en cas d’utilisation nocturne. Mais une récente étude vient subitement bousculer nos croyances…

Depuis plusieurs années, on sait avec certitude que les lumières bleues, c’est-à-dire les lumières à ondes courtes générées par les écrans LED et les ampoules, ont un impact négatif sur nos yeux, notre cerveau et nous empêchent de dormir correctement.

Pour pallier ces effets négatifs, on a inventé le mode nuit. Apple fut le premier à lancer ce mode qui permet d’ajuster les couleurs à l’écran (en passant généralement du blanc au noir) et de réduire les ondes courtes. Aujourd’hui, on trouve un mode nuit sur tous les smartphones et applications sur le marché.

Mode nuit et sommeil

Sur le papier, l’un des atouts principaux du mode nuit et de faciliter le sommeil de l’utilisateur en cas d’utilisation du smartphone tard dans la nuit. Seulement voila, une récente étude vient bouleverser toutes nos certitudes à propos de ce mode nuit. C’est Chad Jensen, un professeur de psychologie de la Brigham Young University de l’État de l’Utah aux États-Unis qui s’est associé au centre médical de l’hôpital pour enfants de Cincinnati aux États-Unis pour réaliser cette étude.

Ensemble, ils ont réalisé des tests sur la qualité du sommeil de trois groupes d’individus: ceux qui utilisaient leur téléphone la nuit avec le mode nuit activé, ceux qui utilisaient leur téléphone le soir sans l’activer et ceux qui n’utilisaient pas du tout de smartphone avant de se coucher.

Mode nuit ou pas?

Après plusieurs tests, les chercheurs ont remarqué qu’il n’y avait aucune différence entre les trois groupes. Du coup, ils ont réduit l’échantillon à deux groupes: ceux qui dorment environ 7 heures par nuit d’un côté et de l’autre les personnes qui dorment moins de 6 heures. Dans le premier groupe, on a remarqué que l’utilisation du smartphone avant de se coucher influençait négativement la qualité du sommeil.

Quelles conclusions tirer de cette étude? Premièrement, et c’est le plus évident, pour bien dormir il est conseillé de laisser son smartphone de côté avant de se coucher. Et deuxièmement que le mode nuit n’est finalement pas aussi efficace qu’on le prétend. Selon les observations des chercheurs, ce fameux mode n’a eu aucun impact sur le sommeil des utilisateurs. Enfin, on peut conclure en disant que ce ne sont pas forcément les lumières bleues qui empêchent de dormir mais bien l’utilisation pure et simple du smartphone qui occupe bien trop notre esprit.

Bien qu’il existe de nombreuses preuves suggérant que la lumière bleue augmente la vigilance et rend l’endormissement plus difficile, il est important de réfléchir à la partie de cette stimulation qui est une émission de lumière par rapport à d’autres stimulations cognitives et psychologiques.

Chad Jensen

Lire aussi:


Ces articles pourraient aussi vous intéresser…