Selon Brienne, un rendez-vous chez le psy sera nécessaire après le final de Game of Thrones

Selon Brienne, un rendez-vous chez le psy sera nécessaire après le final de Game of Thrones

Plus quelques mois avant de découvrir la saison finale de Game of Thrones et au fur et à mesure que le temps passe, les acteurs sont de plus en plus loquaces concernant le contenu de cette ultime partie. Cette fois-ci, c’est au tour de Brienne de s’exprimer et selon elle, la fin va t’emmener direct chez le psy. 

On sait que tu as déjà coché la date dans ton calendrier: la saison finale de Game of Thrones arrive le 8 avril 2019. Pour l’instant, on ne sait pas grand chose sur le contenu de cette ultime partie de la série d‘HBO. Tout ce qu’on a à se mettre sous la dent, c’est un petit trailer certes joli mais pauvre en contenu.

Il faut donc compter sur les acteurs à la langue bien pendue pour obtenir la moindre information. Ce jeudi, c’est Gwendoline Christie aka Brienne de Torth qui s’y colle au cours d’un entretien pour E!. Pour notre plus grand plaisir, elle a décidé de ne pas prendre de pincettes: le final va nous retourner le cerveau.

Elle explique: « Vous aurez besoin d’une thérapie. Je pense sincèrement que la fin de la série sera très compliquée à digérer pour beaucoup de monde. Elle est extrêmement émouvante. Nous sommes très touchés par ce dénouement. »

Une bataille précoce

En une phrase, l’actrice britannique a réussi à faire grimper la hype sans vraiment parler du contenu. Elle ne donne pas de détail sur le sort de son personnage qui participera sans nul doute à la grande bataille qui opposera les humains et les Marcheurs Blancs. On espère qu’elle survivra pour qu’on puisse enfin voir Tormund lui faire sa déclaration.

Qu’est-ce que l’on sait d’autre? L’acteur qui interprète le Roi de la nuit, Vladimir Furdík, avait expliqué que cette bataille épique entre le feu et la glace interviendra bien plus tôt qu’on l’imaginait: dès l’épisode 3! On rappelle que cette saison finale ne comportera que 6 épisodes mais en compensation, ils dureront plus d’une heure chacun. Allez, prends ton mal en patience, maintenant. Et n’oublie pas ton psy.

Articles sponsorisés