Sans vaccins, près de 1.000 enfants sont morts de la rougeole depuis octobre à Madagascar

Sans vaccins, près de 1.000 enfants sont morts de la rougeole depuis octobre à Madagascar

922 enfants et jeunes adultes sont morts de la rougeole à Madagascar depuis le mois d’octobre passé, selon les chiffres officiels. Mais l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) craint que les chiffres réels ne soient plus importants. Un programme de vaccination d’urgence à grande échelle a été lancé pour tenter de contrer l’épidémie.

“Les vaccins fonctionnent!” Tel est le slogan poussé par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) depuis quelques jours. L’institution onusienne a publié les chiffres des décès causés par la rougeole dans le monde et profite de cette occasion pour rappeler l’utilité des vaccins. En 2017, il y a eu 110.000 morts dans le monde causées par la rougeole, déplore l’OMS.

En 2018, Madagascar a été particulièrement touchée. Depuis le mois d’octobre 2018, 922 enfants et jeunes adultes sont décédés des suites de cette maladie. Et ce, malgré la mise en place d’un large plan de vaccination. L’île de l’océan Indien figure parmi les pays les plus pauvres de la planète et seulement 58% de la population a déjà une fois été vaccinée, décrit Reuters.

Plan d’urgence

En 2018, 33.879 infections par la rougeole ont été recensées en Afrique. Sur ce nombre, 4.391 étaient concentrés uniquement à Madagascar. La précarité dans laquelle vit une partie de la population – impossibilité de se nourrir correctement, de se reposer dans de bonnes conditions et de payer pour des soins de santé – a accéléré les dégâts causés par l’épidémie.

“Certaines populations sont plus à risque que d’autres”, explique le Dr. Katrina Kretsinger. “Les enfants, les migrants, les réfugiés et les populations pauvres”. À Madagascar, un plan d’urgence a déjà permis de vacciner 2,2 millions d’habitants. Sur les 26 millions d’habitants que compte l’île, c’est encore minime. Certains avaient déjà été vaccinés mais n’avaient reçu qu’une seule injection. Cette campagne a été l’occasion de leur donner la seconde injection indispensable pour renforcer l’efficacité du vaccin.

Pour rappel, la rougeole est une maladie virale hautement contagieuse qui peut entraîner des complications telles que la cécité et le gonflement du cerveau. Elle peut aussi augmenter la sensibilité à d’autres maladies. Comme le dit l’OMS, “la rougeole où qu’elle soit est une menace pour les enfants du monde entier”.

Articles sponsorisés