Left Right
scrollTop top

Samsung est vraiment désespéré: la marque file jusqu’à 100$ aux Américains qui rendent leur Galaxy Note 7


Samsung est vraiment désespéré: la marque file jusqu’à 100$ aux Américains qui rendent leur Galaxy Note 7

On ne pourra pas dire que Samsung ne fait pas pas tout pour se faire pardonner de son big fail avec le Galaxy Note 7. La marque sud-coréenne va jusqu’à proposer 100$ à ses clients américains pour les encourager à rendre leur smartphone et éviter qu’il leur pète au visage…

Y a-t-il vraiment des gens qui veulent conserver coûte que coûte leur Samsung Galaxy Note 7? On parle ici d’un appareil qui peut exploser ou s’enflammer à n’importe quel moment…

Bon, si des clients américains hésitent encore en tout cas, Samsung a trouvé le moyen de finir de les convaincre: la marque sud-coréenne promet de filet jusqu’à 100$ aux personnes qui vont rendre leur Galaxy Note 7.

Plus avantageux de reprendre un smartphone Samsung

C’est ce qu’elle annonce sur son site officiel, mis à jour ce jeudi. Pour avoir ces tunes, rien de plus simple. Il suffit aux clients de ramener leur Galaxy Note 7 selon les conditions expliquées sur sur le site. Celui-ci leur sera remboursé dans un premier temps, heureusement.

Ensuite, si le client veut racheter un nouveau smartphone Samsung, il le paiera 100$ moins cher. S’il l’a déjà échangé par un autre smartphone Samsung, pas de problème: il pourra se faire rembourser 75$ (en plus des 25$ qu’il a déjà reçus, car Samsung proposait déjà un remboursement). Par contre, si le client veut juste se faire rembourser son Galaxy Note 7, pour par exemple aller s’acheter un smartphone d’une autre marque, il ne recevra « que » 25$.

Bref, un bon moyen pour Samsung de se faire pardonner… tout en conservant ses clients, puisqu’il est plus avantageux de reprendre un autre appareil de la marque sud-coréenne.

Ce n’est pas pour les Belges…

Les quelques 1.200 Belges qui avaient commandé un Galaxy Note 7 ne pourront pas bénéficier de cette offre par contre, réservée aux clients américains. Pour eux, ce sera un « simple » remboursement d’un appareil qu’ils n’auront même pas eu l’occasion d’avoir entre les mains, puisque Samsung n’avait pas encore sorti son dernier bébé défectueux en Europe.

EPA

Ces articles pourraient aussi vous intéresser…