Range ton stick: le futur du selfie, c’est ce drone autonome et pliable qui te suit à la trace

Range ton stick: le futur du selfie, c’est ce drone autonome et pliable qui te suit à la trace

Avec le drone Passport, tes selfies auront une toute autre gueule. Ce drone pliable a l’épaisseur d’un livre de poche. Il pèse 242 grammes, fait des vidéos à 360 degrés, s’enfile dans ton sac de voyage comme une simple tablette et… il est autonome. Tu l’envoies dans les airs et il te mitraille jusqu’à ce que tu l’arrêtes.

Le stick, c’était bien pour les selfies, mais ça commençait à devenir vachement boring. Toutes ces photos prises de haut et de la même distance avec ces yeux pointés vers le ciel, ça suffit. Demain, le must pour les fans de selfie, ce sera le Drone Passport.

Produit par Hover Camera, ce drone pliable pèse trois fois rien (242 grammes) et s’emporte en voyage comme un livre. Il fait des vidéos et des photos jusqu’à 20 mètres de haut et peut voler à une vitesse de 8 mètres par seconde. Et tout ça de façon autonome.

Autonomie pour 500 euros

Le Passport fonctionne avec un système de reconnaissance faciale qui lui permet de cadrer les visages et de mieux suivre ses sujets. Tu peux donc l’utiliser pour des simples photos ou le mettre en mode caméra pour qu’il te suive pendant que tu fais ce qui t’amuses.

Ça peut être pratique pour filmer un mariage, pour te filmer quand tu fais du skate, quand tu visites un musée ou n’importe quelle activité en mouvement. Tu dois juste focaliser l’appareil sur toi au début, histoire que le système de reconnaissance faciale sache qui suivre.

Évidemment, ce drone aura ses détracteurs. D’abord pour son prix (500 euros) et l’autonomie de sa batterie (10 minutes sans vent). Ensuite, pour son côté invasif. De nombreux musées ont déjà interdit les selfies sticks. Le drone Passport recevra sans doute le même accueil. Mais il faut l’avouer, sur le plan technologique, il est plutôt balèze.

Pour voir comment sera le futur du selfie, regarde cette vidéo:

Facebook

Articles sponsorisés