Quoi? Un selfie devant l’Atomium, ce n’est pas tout à fait légal? Non, mais bientôt peut-être…

Quoi? Un selfie devant l’Atomium, ce n’est pas tout à fait légal? Non, mais bientôt peut-être…

Qui n’a jamais pris de selfie devant l’Atomium ou encore devant la gare centrale de Bruxelles? Sérieux, tout le monde fait ça. En fait, pour l’instant, ce n’est pas tout à fait légal mais ça pourrait bientôt le devenir. La chambre y travaille, en tout cas pour tous les bâtiments ou oeuvres d’art qui se trouvent en permanence sur un lieu public.

Hé oui tu ne le savais peut-être pas mais il est interdit de faire des photos de bâtiments protégés, même s’ils se trouvent sur un lieu public. La loi belge est parfois absurde, on te l’accorde. Donc oui tu peux faire des photos devant l’Atomium si tu gardes ce souvenir pour toi mais tu n’as pas le droit de les diffuser sur les réseaux sociaux. Les héritiers du créateur du célèbre symbole de Bruxelles ont tous les droits sur l’image de ce monstre d’acier. Mais bon, ne supprime pas tout de suite les photos que tu as publiées sur Facebook, Twitter ou encore Instagram parce que sur le site de l’Atomium, on apprend qu’il y a des exceptions. Si tu fais une photo juste pour le souvenir sans aucun but commercial, il n’y a pas de souci.

En principe, on peut photographier un bâtiment protégé uniquement une fois que son créateur est mort depuis 70 ans. Avant ça, il faut une autorisation. Officiellement, ce ne sera donc qu’en 2076 qu’on pourra tous prendre des photos de l’Atomium en toute légalité. Pour la gare centrale de Bruxelles, il ne faudra attendre que deux ans.

À la Chambre, on planche sur la “liberté de panorama”

“La liberté d’un individu de prendre des photos dans un lieu public doit, selon nous, primer sur les droits d’auteur qui protègent les oeuvres d’art et les bâtiments sur le domaine public”, affirmaient déjà deux membres de l’Open Vld l’été dernier.

La Commission de l’Économie de la Chambre travaille sur ce qu’elle appelle la “liberté de panorama”. Le projet de loi a été écrit par le CD&V et la N-VA. Il a déjà été voté par l’Open Vld mais une deuxième lecture recommandée par le PS suivra. Une simple formalité apparemment. Le feu vert devrait être rapidement obtenu.

Une fois que c’est fait, on pourra alors prendre toutes les photos qu’on veut et les partager où on veut avec qui en veut en tagggant qui on veut dessus. Et ça en toute légalité. Mais on parle bien ici d’oeuvres ou de monuments qui se trouvent en lieu public. Ne t’imagine donc pas aller faire un seflie avec la célèbre Mona Lisa, ça ne passera pas.

Source: Het Laatste Nieuws

Articles sponsorisés