Quand Alex Vizorek explique aux Français qui est Bart De Wever après sa sortie sur les musulmans

Quand Alex Vizorek explique aux Français qui est Bart De Wever après sa sortie sur les musulmans

“Les juifs évitent les conflits. C’est la différence avec les musulmans”: l’interview dominicale de Bart De Wever (N-VA) dans De Zondag continue à faire parler d’elle jusqu’en France. Alex Vizorek est venu expliquer tout le bien qu’il pensait du bourgmestre d’Anvers au micro de France Inter.

Passé de La Première à France Inter, Alex Vizorek n’en a pas perdu pour autant son ton acide et ses racines. Nouvelle preuve avec ce billet matinal où il explique aux auditeurs français tout le mal qu’il pense de Bart De Wever (N-VA), avec humour bien sûr.

Quand Bart fait des généralités

En cause, une sortie hasardeuse du bourgmestre d’Anvers qui s’en prend aux musulmans dans une interview accordée à De Zondag. Bart De Wever ne comprend que “l’islam soit accepté” alors que “les gauchistes de 68” ont voulu “mettre à plat le christianisme”: “Ces mêmes gauchistes qui mettaient le feu aux soutiens-gorges en mai 68, embrassent maintenant le port du foulard comme un symbole d’égalité.

Il s’est ensuite laissé aller à une comparaison pour le moins réductrice entre musulmans et juifs: “Les juifs orthodoxes attachent aussi beaucoup d’importance aux signes extérieurs de la foi. Mais ils en acceptent les conséquences. Je n’ai encore jamais vu de juif orthodoxe vouloir travailler à un guichet. Ils évitent les conflits. C’est la différence. Les musulmans revendiquent une place dans l’espace public, dans l’enseignement, avec leurs signes de croyance extérieurs. C’est ce qui crée des tensions.”

Il y avait donc de la matière pour Alex qui voit maintenant en Bart De Wever “le candidat évident pour être nommé par l’ONU comme négociateur pour faciliter les accords israélo-palestiniens”.

Un mix avec Eric Zemmour

Mais qui est ce Bart De Wever, méconnu en France? “C’est le patron de la N-VA, parti flamand nationaliste et séparatiste et très très à droite. De Wever, c’est un peu comme si Gilles Simeoni (ndlr. nationaliste corse) avait avalé Eric Zemmour”, renchérit Alex dans un studio du 7/9 de France Inter hilare.

L’humoriste qui nous servait des cafés serrés à la RTBF juge que les propos de Bart De Wever “ne manqueraient pas de faire sa popularité s’ils étaient tenus dans un bar PMU d’Hénin-Beaumont (fief de Marine Le Pen). Surprenant? Pas vraiment, “les Flamands sont poujadistes, c’est la différence avec les Wallons (…)”, enchaîne-t-il sur un ton provocateur. On n’est pas une généralité près.

Jan Jambon estimait pourtant le lendemain de l’interview polémique que personne dans son parti n’était “raciste”. Jan Jambon, ministre de L’Intérieur dont le nom fait souvent rire nos voisins, “n’est peut-être pas raciste, mais il n’est pas halal non plus”, conclut un Alex Vizorek en pleine forme.

Parce qu’après tout, par cette sortie, “Bart de Wever cherche tellement le conflit qu’on dirait qu’il est musulman”.

Articles sponsorisés