Left Right
scrollTop top

Prends soin de ton iPhone 13: c’est une horreur à réparer et cela pourrait te coûter cher


© Isopix

C’est une très mauvaise nouvelle pour les réparateurs indépendants mais aussi pour tous les utilisateurs: l’iPhone 13 est un véritable cauchemar à réparer. La faute à un minuscule circuit imprimé qui rend le remplacement de l’écran quasi impossible. Résultat: il est presque indispensable de passer par Apple pour réparer son appareil. Et cela comporte son lot d’inconvénients.

Un accident est si vite arrivé. Un faux mouvement et notre smartphone s’explose au sol, l’écran se brisant en mille morceau. Et quand il s’agit d’un iPhone, ça fait encore plus mal. Heureusement, il existe des milliers de réparateurs indépendants qui peuvent réparer notre appareil à des prix avantageux. Mais avec l’iPhone 13, c’est plus compliqué. En effet, selon un long billet de blog rédigé par le site spécialisé dans la réparation d’appareils électroniques iFixit, les nouveaux smartphones d’Apple sont une horreur à réparer.

Une histoire de circuits imprimés et de Face ID

D’où vient le problème? En fait, les nouveaux iPhone sont équipés de minuscules circuits imprimés qui lient l’écran du smartphone au dispositif de reconnaissance faciale. Tout cela permet à Apple de verrouiller le numéro de série du module Face ID avec celui de l’écran. Une manière de s’assurer que le téléphone n’a pas été modifié et que personne n’essaie de trafiquer le système de reconnaissance faciale.

Résultat: il est devenu très difficile voire impossible pour un petit réparateur indépendant de remplacer un écran abîmé. Seuls les Apple Store ou les réparateurs agréés par la firme de Cuppertino ont accès à l’Apple Services Toolkit 2 permettant de lier un module de Face ID avec un écran tout neuf. Selon iFixit, cela « donne à Apple la possibilité d’approuver ou de refuser chaque réparation ».

Les réparateurs sous pression

Vous l’avez compris, tous les autres réparateurs indépendants ont donc un mal de chien pour réparer un écran d’iPhone 13. Ils doivent recourir à des techniques de réparations très complexes et surtout très chères. A tel point qu’ils sont obligés de prévenir leurs clients qu’ils risquent de perdre l’usage de leur module de Face ID.

« Les petites boutiques pourraient être contraintes de choisir entre dépenser des milliers d’euros pour un nouvel équipement ou perdre une importante source de revenus » explique iFixit. Et en effet, les appareils Apple représentent bien souvent une majorité des revenus des petits réparateurs. Un gros manque à gagner, donc.

Tout cela force en quelques sortes tous les réparateurs à rejoindre le programme de réparation agréé par Apple: le IRP pour Independent Repair Provider Program. Seulement voila, cela représente plus de contraintes qu’autre chose. Selon un article de Vice publiée début 2020, ce programme donne le droit à Apple de visiter n’importe quel magasin adhérent au programme pour demander des informations sur sa clientèle. Au final, tout ce dispositif mis en place sur les iPhone 13 poussent les utilisateurs à adhérer à AppleCare, sorte d’assurance contre les dégâts matériel sur les appareils à la pomme croquée. Alors maintenant plus que jamais, il est temps d’investir dans des coques protectrices pour ton iPhone, car dans tous les cas, la réparation coûtera bien plus chère que sur les modèles d’iPhone précédents.

Lire aussi:


Ces articles pourraient aussi vous intéresser…