Pourquoi les Galaxy Note 7 ont chauffé, cramé, explosé? Samsung ne sait toujours pas!

Pourquoi les Galaxy Note 7 ont chauffé, cramé, explosé? Samsung ne sait toujours pas!

2,5 millions de Galaxy Note 7 rappelés et 2,7 milliards d’euros estimés de perte plus tard… Samsung ne sait toujours pas pourquoi ses smartphones ont surchauffé, fumé, flambé et même explosé. Le groupe sud-coréen a d’abord a pointé du doigt les batteries trop puissantes. Mais, pour le Wall Street Journal, cette première explication a été donnée à la hâte par les employés pour répondre aux questions des gens. En réalité, Samsung ne sait toujours pas ce qui a foiré.

Samsung aura tout essayé… enfin presque! Il a d’abord remplacé les modèles défectueux. Puis, il les a rappelés. Et finalement, il a stoppé la production et la vente du Galaxy Note 7 le 11 octobre dernier.

Il aura donc tout fait sauf trouver la racine véritable du problème! Qu’est-ce qui a provoqué la surchauffe de l’appareil? Samsung ne sait toujours pas.

Les premières explications étaient erronées!

Dès que les premières plaintes ont été signalées, Samsung a cru à des problèmes isolés et fait remplacer les modèles défectueux.

Mais ensuite les Galaxy Note 7 se sont embrasés les uns après les autres. Des cadres du groupe ont alors avancé comme cause: la batterie est trop puissante par rapport aux dimensions de l’appareil. Selon un rapport du Wall Street Journal, cette explication a été donnée dans le rush, juste pour répondre aux innombrables questions des clients.

Pour le journal américain, Samsung était sous pression et a tiré des conclusions hâtives à partir d’informations incomplètes. Et ce n’est pas tout, sa liste des erreurs est longue. Par exemple, au lieu d’organiser des rappels formels et de faire travailler ensemble des entreprises et des agences de sécurité pour étudier et résoudre le problème, Samsung a préféré se la jouer en solo avec ses propres rappels.

Des chercheurs extérieurs étudient toutes les causes possibles

Plusieurs chercheurs et experts se sont penchés sur le problème et ont avancé d’autres explications à ces explosions au Wall Street Journal. Certains ingénieurs étudient l’hypothèse que le boîtier soit peut-être trop petit pour loger une batterie de cette puissance.

Une chose est sûre, le problème ne doit pas être cherché seulement à l’intérieur de la batterie. Mais il y a une série d’autres causes possibles: du logiciel qui gère la façon dont la batterie interagit avec les autres composants du smartphone jusqu’à la conception de l’ensemble du circuit.

Bref, Samsung n’est pas encore prêt de voir le bout du tunnel. Son prochain smartphone, le Galaxy S8, est pourtant attendu pour le début de l’année prochaine. Il n’y a plus qu’à espérer qu’ils auront trouvé la cause de l’explosion du S7 avant… Histoire de ne pas répéter les mêmes erreurs.

Sources: Gizmodo, The Wall Street Journal

Articles sponsorisés