Left Right
scrollTop top

Où vont les milliards de données de Facebook? Dans d’immenses data centers comme celui-ci


Où vont les milliards de données de Facebook? Dans d’immenses data centers comme celui-ci

On n’y pense pas toujours mais pour que les quelques 1.7 milliards d’humains qui utilisent Facebook n’aient pas de soucis, ils faut des data centers énormes un peu partout sur la planète. Ces espaces immenses qui stockent des milliards de données consomment énormément d’énergie. Marc Zuckergberg, le grand manitou de Facebook, a partagé sur son compte des photos d’un data center situé près du cercle polaire de l’Arctique. Il nous explique comment il parvient à économiser de l’énergie.

Le problème des data centers c’est que, comme les ordinateurs, ils produisent de la chaleur. Beaucoup de chaleur. Parce qu’en réalité, un data center, c’est comme un disque dur. Seulement, celui-ci aurait la taille de six terrains de football. Du coup, t’imagine le ventilo qu’il faudrait pour refroidir un disque dur de cette taille-là?

C’est la raison pour laquelle les grosses entreprises propriétaires de data centers choisissent des régions froides, voir glacées pour accueillir leur centre de données. Cette fois, Marck Zuckerberg, le CEO de Facebook, a décidé de nous montrer celui de Luleå, tapis dans les forêts du nord de la Suède, à 70 miles au sud du cercle polaire arctique: la plupart du temps, la température est inférieure à 50 degrés.

Voici les serveurs. Comme leur fonctionnement est ultra-simplifié, il ne faut qu’un seul homme pour en surveiller 25.000

Facebook

150 hommes travaillent ici. L’endroit est si grand qu’ils sont obligés de se déplacer en scooter

Facebook

Le design de l’équipement est super basique afin de pouvoir le réparer le plus vite possible. Autrefois, il fallait une heure pour réparer un disque dur. À Luleå, c’est 2 minutes

Facebook

Ces immenses ventilos brassent l’air glacé de l’extérieur pour refroidir les milliers de serveurs chauds

Facebook

Élément clé de l’infrastructure mondiale de Facebook, ce data center utilise près de 40% moins d’énergie que les centres de données traditionnels

Facebook

Et pourtant, il a été dessiné sur une serviette en papier

Facebook

« Il n’y a pas de data center plus efficace dans le monde », explique Jay Park, vice-président de Data Center Conception and Construction

Facebook

Mais n’oublions pas, les data centers, ce sont nos données personnelles. Et pour les protéger, voici ce qu’on fait aux vieux disques durs

Facebook
Source: Facebook

Ces articles pourraient aussi vous intéresser…