On pensait avoir tout lu, mais pas que la Belgique avait relancé l’apartheid avec les musulmans

On pensait avoir tout lu, mais pas que la Belgique avait relancé l’apartheid avec les musulmans
© EPA

La surenchère continue. Deux mois après les attentats de Paris commis par plusieurs de ses ressortissants, la Belgique est encore pointée du doigt. Dans un reportage de la BBC, on entend qu’une forme d’apartheid s’est créée dans notre pays. Sérieusement ?

Comment qualifier les déclarations de Paul Jacobs dans le documentaire de la BBC ? Flippantes ? Irresponsables ? Ou juste réalistes ? Cochez ce qui vous semble le plus juste. Ancien responsable dans la police belge, il lâche au micro de la chaîne anglaise : ” Je pense que nous vivons dans un système d’apartheid. Il y a vraiment des ghettos. Mais ce qui est le plus important et dangereux, ce n’est pas que les gens ne vivent pas ensemble. C’est le ghetto mental. ” L’apartheid donc, cette division politique, sociale, économique et géographique entre communautés qu’a connue l’Afrique du Sud durant des dizaines d’années, serait selon lui installée en Belgique.

La guerre en Belgique

Les Flamands contre les Wallons. Et maintenant les musulmans contre le reste des Belges. A se demander pourquoi une guerre n’a pas encore éclaté chez nous, non ?

Les témoignages se succèdent dans le reportage de la BBC ” Molenbeek Through the Looking Glass “, soit ” Molenbeek à travers le miroir “, pour savoir comment les communautés vivent ensemble dans ce quartier de Bruxelles, que tout le monde sait placer sur une carte du monde depuis les attentats de Paris. Mais celui de Marc Jacobs fait le plus flipper : ” Nous parlons toujours des autres en termes négatifs. (…) Il y a des gens blancs – les vrais Belges – et les nouveaux arrivants. Même si les Marocains ou les Turcs vivent ici depuis trois générations… Le grand point d’interrogation, c’est la façon dont nous pourrons vivre ensemble à l’avenir “, ajoute-t-il.

Nettoyer Molenbeek

Selon la chaîne anglaise, les tensions entre les communautés sont de plus en plus importantes dans notre pays depuis les terribles événements à Paris, plus de jeunes se radicalisent et se tournent vers la religion. Rien n’est fait pour calmer le jeu : les habitants de Molenbeek n’ont pas apprécié que Jan Jambon parle carrément de nettoyer le quartier exemple.

” La seule chose que j’entends de la direction politique est la répression, ‘nettoyage’. Si vous dites ‘nettoyage’ à des gens qui ne vous font déjà pas confiance, quelle sera leur réaction “, interroge Johan Leman, qui dirige le centre communautaire ” Le Foyer ” à Molenbeek.

On en a la confirmation avec ce reportage de la BBC (disponible ici), la méfiance est de mise dans les deux camps.

©EPA
© EPA

Articles sponsorisés