Microsoft dévoile non pas un mais deux produits avec un double écran: la mode est lancée

Il n’en a pas fallu beaucoup pour que Microsoft se décide à balancer ses produits à deux écrans. Lors du Microsoft event de ce mercredi 2 octobre, la firme de Bill Gates a dévoilé non pas un mais deux produits reprenant le même principe que Samsung. De quoi se rendre compte que oui: la mode est lancée et les double écrans ne risquent pas de nous quitter de sitôt.

Surface Neo

Ce serait mentir que de dire que Microsoft n’a fait que suivre la tendance de Samsung en lançant Surface Neo. Déjà en 2009, des fuites de l’entreprise annonçaient un appareil hybride entre tablette et laptop à 2 écrans nommé Courier. 10 ans plus tard, on dirait bien que Courier est devenu Surface Neo.

Le Surface Neo tient dans la main, mais il s’agit bel et bien d’un ordinateur pliable à deux écrans, avec un clavier surface que l’on peut inclure dans son utilisation. La marque de fabrique de Surface est depuis son lancement de fusionner tablette et ordinateur: ici, la signature hybride est à son paroxysme.

Bonne nouvelle: Windows ne nous refait pas le coup de Windows RT, qui ne permettait pas d’installer toutes les applications et était une plaie dans le coeur pour toute personne possédant une Surface RT. Ici, il est possible d’installer n’importe quelle app. Avec Windows 10X, on hérite aussi de la “Wonderbar”, pas vraiment comparable à la touchbar d’Apple vu que son utilisation consiste principalement en l’envoi d’emojis, gifs et autres émoticones (MSN tu nous manques). Il est aussi possible d’y insérer des vidéos YouTube et Netflix pour se les garder tout en envoyant des mails.

©The Verge

Dernière caractéristique: un slim pen, genre de stylet plat qui s’accroche par magnétisme à l’arrière du Surface Neo. Une seuls chose à dire: cet objet est beau, en tout cas pour tous ceux qui sont déjà clients de la gamme Surface de Microsoft.

Niveau puissance, on n’en sait encore rien si ce n’est que dans la vidéo de présentation on peut apercevoir une petite puce intel. 1.5, 1.7? Les deux options seront sans doute disponibles à prix variable à la sortie. Il faudra attendre pour ça, étant donné qu’on n’y aura pas accès avant fin 2020. L’annonce est très anticipée, sans doute pour éviter les fuites et les railleries du style “vous copiez Samsung”.

Surface Duo

“Vous seriez tentés d’en parler comme d’un téléphone, mais ceci est une surface”. Pendant l’annonce, on a compris que Microsoft rêve de faire oublier à tout le monde l’échec justifié du Windows Phone. Principale preuve: sortir un smartphone (enfin) fonctionnel sous Android. Avec deux écrans, bien entendu.

Il tient dans la main, se glisse dans la poche arrière du présentateur de la conférence et a été le point d’orgue de la conférence Microsoft. Sans pour autant qu’on en sache beaucoup. Pas de date de sortie, pas d’informations sur la puissance, pas de prix. Tout ce qu’on sait, c’est qu’il fait 5,6 pouces pour un écran.

©Microsoft

Ceci n’est donc pas un smartphone, en témoigne l’absence de caméra qui trouble. C’est une tablette qui permet de téléphoner et envoyer des SMS. Où veut donc en venir Windows? On n’en a aucune idée et on aura dans tous les cas une nouvelle fois plus d’informations d’ici fin 2020. Le temps de faire, sans doute, quelques ajustements au produit.

Articles sponsorisés