Left Right
scrollTop top

Les Néo-Zélandais ont voté pour leur drapeau: ce sera de nouveau l’ancien


Les Néo-Zélandais ont voté pour leur drapeau: ce sera de nouveau l’ancien

Les Kiwis ont voté et disent non à l’idée de changer leur drapeau national, c’est ce que les résultats préliminaires du référendum ont donné. L’idée de changer de drapeau était venue de John Key, le Premier ministre. Il trouvait tout bonnement que le Union Jack britannique n’avait plus sa place, et qu’il fallait un drapeau qui soit clairement identifiable pour la Nouvelle-Zélande. C’est comme qui dirait raté.

Pour John Key, qui avait en 2014 fait le triomphe électoral de son parti conservateur, il fallait absolument baquer le Union Jack du drapeau néo-zélandais. Il voulait remplacer le drapeau actuel qualifié de « relique coloniale » par un drapeau avec la fougère, le symbole de la talentueuse équipe de rugby championne du monde, les All blacks. Cela dit en passant, ce nouveau projet de drapeau était perçu comme une horrible « serviette de plage » par ceux qui étaient contre.

Cela fait un an et demi que le débat était sur la table en Nouvelle-Zélande, mais aujourd’hui, 56,6 % des Kiwis (c’est comme ça que l’on appelle les Néo-Zélandais) ont décidé qu’ils voulaient garder leur drapeau actuel. 43,3% d’entre eux ont voté pour le nouveau drapeau, c’est donc un pays qui se trouve divisé sur cette question symbolique. Le vote avait débuté le 3 mars dernier. La consultation s’est déroulée uniquement par voie postale et s’est clôturée à 19h là-bas, donc 6h chez nous.

John Key, le Premier ministre, a tweeté suite à l’annonce des résultats, qu’il acceptait le vote du peuple néo-zélandais et qu’il encourageait tout le monde à « l’utiliser, à l’embrasser et encore plus important, à être fier de lui ».

Et à son tour, le vice-Premier, Bill English, a déclaré « Je reconnais que certains seront déçus du résultat, mais la majorité des Néo-Zélandais s’est exprimée et nous devons tous accepter cette décision ».

Un débat qui ne fait que commencer

Pour le président de la campagne « Change the Flag », Lewis Holman, le résultat de ce référendum est décevant mais il soutient qu’il marque le début du débat.

Mais pourquoi certains ne veulent plus de ce drapeau vieux de plus de 100 ans? By the way, la date de fin de ce référendum n’est probablement d’ailleurs pas un hasard, puisque ce drapeau a été adopté le 24 mars 1902. Bref, les détracteurs sont fatigués de l’Union Jack et n’aiment pas que leur drapeau ressemble à celui de l’Australie voisine.

Ceux qui sont opposés au changement de drapeau, trouvent de un, que ça couterait juste beaucoup trop de tunes. On parle quand même de 26 millions de dollars néo-zélandais, ce qui vaut 15 millions d’euros. Cette somme comprend toute une série de frais, outre le passage à un nouveau drapeau, il faut en effet assumer les coûts de chaque vote, etc. Et de deux, changer de drapeau voudrait aussi dire qu’on oublie une partie de l’histoire, et malgré tout, les Kiwis doivent quand même leurs pays aux Britanniques.

Source: The Guardian

Ces articles pourraient aussi vous intéresser…