Left Right
scrollTop top

Les intelligences artificielles sont incroyables mais elles pourraient nous détruire tous, alerte Stephen Hawking


Les intelligences artificielles sont incroyables mais elles pourraient nous détruire tous, alerte Stephen Hawking

Et si demain, les robots prenaient le contrôle de la planète et faisaient de nous leurs esclaves? Non, tu n’es pas dans Matrix ou un autre film de science-fiction, mais en 2016 et plusieurs grands scientifiques rappellent très sérieusement que le risque est plus que jamais présent. Parmi eux, il y a Stephen Hawking qui a expliqué à l’Université de Cambridge qu’il fallait s’y préparer.

Les intelligences artificielles (IA) sont partout: dans nos smartphones, nos télés, nos ordis, nos voitures et même parfois dans nos frigos. Elles sont super utiles et le scientifique Stephen Hawking est le premier à les adorer. Il y a seulement un souci: elles pourraient entraîner la fin de notre civilisation.

Stephen Hawking est l’un des scientifiques les plus pointus de la planète. Il a donné un discours au Leverhulme Centre for the Future of Intelligence (CFI) à l’université de Cambridge. « Avoir réussi à créer des IA pourrait être le plus grand événement dans l’histoire de notre civilisation, » a-t-il expliqué enthousiaste. « Mais ça pourrait aussi bien être le dernier. »

Armes autonomes

Mais attention, le scientifique n’est pas un technophobe irrationnel qui a regardé trop de science-fiction. La technologie, la robotique, les algorithmes et les intelligences artificielles, c’est son domaine et il adore ça. Il a d’ailleurs vanté les mérites des IA, depuis les voitures sans chauffeurs jusqu’aux ordinateurs plus rapides qu’un cerveau humain.

C’est juste que la menace est, selon lui, totalement réelle. De plus en plus de tâches sont mises entre les mains de robots autonomes. Du secteur médical jusqu’au transports, en passant par les banques, la sécurité ou même l’armée, plus aucun secteur ne se passe des intelligences artificielles. De plus en plus de tâches sont délaissées aux mains des robots.

YouTube
LCFI

« A côté des avantages, les AI vont aussi apporter des dangers, comme de puissantes armes autonomes, ou de nouvelles façons pour les puissants d’opprimer les masses, » a expliqué Hawking. Par exemple, il y a quelques jours, le président Barack Obama expliquait que le gouvernement américain comptait investir 80 milliards de dollars dans les intelligences artificielles. Qu’est-ce que ça va donner?

Singularité

« Les bénéfices potentiels liés à la création d’intelligence sont énormes. On ne peut pas prédire ce que nous allons pouvoir réaliser quand nos propres esprits seront amplifiés par les AI, » a-t-il déclaré. Mais ce qui pourrait très bien arriver, c’est la singularité.

La singularité technologique, c’est ce moment de l’histoire de l’humanité où les intelligences artificielles seront plus puissantes que le cerveau humain. À partir de ce point temporel, les robots deviendraient totalement indépendants et n’auraient plus besoin des humains.

Rôle des universités

Et c’est là qu’interviennent les unifs. La Grande-Bretagne a lancé un programme interdisciplinaires de 12,2 millions de dollars entre plusieurs universités: Cambridge, Oxford, Berkeley, et l’Imperial College de Londres. Son but est de réfléchir à la régulation des armes autonomes et l’implication des AI dans nos démocratie.

Car oui, une AI, ça a des droits et des limites. Il faut réfléchir à ce qu’elle pourra et ne pourra pas faire. On peut ainsi imaginer que les voitures autonomes qui se crashent volontairement seront interdites. Ou que les algorithmes qui proposent aux malades de se soigner avec de la cocaïne seront retravaillés. Pour Stephen Hawking, ces recherches sont indispensables au futur de notre humanité.

En Belgique, plusieurs universités proposent déjà des cours sur les intelligences artificielles. Mais ils s’insèrent dans des cursus en sciences informatiques et consistent principalement à savoir créer des AI. Ce qu’il faudrait, c’est un cours qui soit à la croisée de l’informatique, de la philosophie et de la politique. Un cours qui réfléchissent réellement à la place des AI dans notre société et qui cessent de les voir simplement comme un outil.

Pour voir le discours de Stephen Hawking:


Ces articles pourraient aussi vous intéresser…