Left Right
scrollTop top

Le tourisme de masse? L’Islande n’en veut pas et elle va attaquer le problème en commençant par Airbnb


Le tourisme de masse? L’Islande n’en veut pas et elle va attaquer le problème en commençant par Airbnb

L’Islande en a marre de Airbnb et de son lot de touristes. Tout le monde se presse pour aller voir les glaciers, les fjords et les paysages magnifiques du pays. Le tourisme a même fait un bond de 29% par rapport à l’année dernière. L’Islande veut mettre un stop, et ça commence par Airbnb.

Les glaciers, les champs de lave, les trails… l’Islande est un pays qui regorge de paysages magnifiques. Et les touristes l’ont bien compris. Ils se précipitent pour aller découvrir toutes ces belles choses. Sans oublier, que des scènes de la mythique série Game of Thrones ont aussi été tournées là-bas.

Cette année, c’est pas moins de 1,6 million de visiteurs qui vont se rendre en Islande, soit 29% de plus que l’année dernière! Mais pour ce pays qui compte à peine 335.000 habitants, c’est une véritable invasion. Ils ont donc décidé de s’attaquer au tourisme de masse et à Airbnb. En effet, il y aurait une augmentation de 124% dans la location à travers ce site. Rien que dans la rue principale de la capitale, il y a 100 appartements à louer!

Louer sa maison 90 jours max

Cette semaine, une loi qui réduit le nombres de jours où les habitants peuvent mettre leur habitation à disposition des touristes va peut-être être votée. Les locaux ne pourraient plus louer leur appart ou leur maison que 90 jours. S’ils louent davantage, alors ils devront payer la taxe professionnelle. Un sérieux frein. Pourtant, le tourisme a un peu été le salut de l’île après la crise financière qui l’a touchée en 2008.

En Avril, la Cour suprême avait déjà statué sur le cas Airbnb: quiconque qui voulait louer son appartement dans un immeuble avait besoin de la permission des autres résidents.

Source: The Guardian

Ces articles pourraient aussi vous intéresser…