Le roi Kompany est mort, vive le roi! Mais qui pourra bien lui succéder?

Le roi Kompany est mort, vive le roi! Mais qui pourra bien lui succéder?

C’est donc acté. La blessure de Vincent Kompany va laisser un grand vide dans la sélection des Diables Rouges pour l’EURO 2016. Les supporters pleurent, ils ont perdu leur capitaine au pire des moments. Tout comme Marc Wilmots, qui a perdu sa doublure sur le terrain. Mais pour d’autres Diables, c’est une chance en or qui s’offre à eux. Le roi Kompany est mort, vive le roi! 

Vincent Kompany détiendrait-il le record du nombre de blessures subies en une saison? Le Diable Rouge a connu en tout cas sa 5e blessure depuis le mois de septembre, le privant de nombreux matchs avec Manchester City. Ça fait maintenant plusieurs années que Vincent a des difficultés avec son corps. On peut d’ailleurs se demander où il en serait dans sa carrière sans tous ces contretemps? En tant que footballeur, vous voulez gagner le plus de prix possibles mais ces absences ont a fortiori coûté cher à son club. Du coup, même du coté de Manchester, on commence à se poser des questions. Il est en effet difficile de pouvoir compter sur un joueur qui rate plus de la moitié des matchs depuis plusieurs saisons maintenant. Surtout lorsqu’il s’agit d’un des joueurs les mieux payés du club. Fût-il l’emblème de son club.

Mais ce que nous admirons le plus chez notre capitaine est son caractère de battant et son envie de repousser ses limites. On reste en effet admiratifs sur sa volonté à se battre encore et encore pour revenir à son meilleur niveau… avant de nous montrer déçus par ses rechutes. Il s’agit là pour Vincent d’un véritable cercle vicieux dont même lui ne semble pouvoir sortir. On doit tirer un constat de cette situation: si ses blessures persistaient l’année prochaine, une retraite anticipée devrait sérieusement être envisagée.

Ces problèmes récurrents à Manchester City se répercutent bien sûr en équipe nationale pour laquelle il a dû déclarer de nombreuses fois forfait. Dès lors, une question déterminante se pose à Marc Wilmots: qui pour remplacer Vincent Kompany? Ces derniers mois, plusieurs joueurs ont été testés au sein de la défense des Diables Rouges avec plus ou moins de succès. Pour eux, cette blessure s’apparente à une bénédiction. Parce que rien ne vaut mieux qu’un grand tournoi pour s’installer définitivement dans le onze de base. Mais qui?

La surprise du chef

Nous espérons tous que Marc Wilmots nous refasse le coup de Divock Origi lors de la Coupe du Monde 2014 au Brésil. Le choix d’embarquer le jeune attaquant en avait surpris plus d’un parmi les observateurs. Mais avec le recul ce fut un choix très judicieux. Si bien qu’aujourd’hui, on se met à prier pour un rétablissement rapide du joueur de Liverpool. En défense aussi nous avons de jeunes talents très prometteurs qui n’attendent q’une chose: prouver leur valeur sur le terrain! Si les Diables atteignent la finale de l’Euro en France, ils auront sept matchs pour prouver leurs qualités. Faites vos jeux!

Bon pour être clair, l’absence de Vincent Kompany, même lorsqu’on est de nature optimiste, est un gros problème. Et le meilleur scénario était de le voir au sein du centre de la défense. Son aura et ses consignes sur le terrain vont manquer. Mais il est clair que Marc Wilmots doit aussi penser « long terme ». Et la situation la plus logique est de remplacer Vincent Kompany par Toby Alderweireld élu meilleur joueur de Tottenham par ses supporters. Avec Jan Vertonghen, ils forment tout simplement la meilleure défense de Premier League. Mais ce repositionnement pose dans la foulée une question toute aussi importante: qui comme latéraux pour remplacer le duo de Tottenham?

Getty Images

Où en sont nos latéraux?

À gauche, on pense à Jordan Lukaku. Mais le latéral gauche peut se montrer encore un peu tendre à un tel niveau. Il ne dispose pas d’une longue expérience internationale et n’a effectué qu’une seule réelle bonne saison. De l’autre côté, on pense à Thomas Meunier, qui a connu des hauts et des bas cette années avec le Club de Bruges. Même s’il est en grande forme durant ces play-offs, on sent bien qu’il doit encore franchir un palier pour bien figurer au niveau internationale. Et cela passe sans doute par une expérience à l’étranger.

Une autre option à droite pourrait bien être Jason Denayer. Le joueur prêté à Galatasaray par Manchester City semble jouir d’une bonne réputation auprès du sélectionneur fédéral. Et il a effectué une dizaine de matchs à ce poste en club… Intéressant mais peu probable comme première solution. Par contre un remplacement de Vincent Kompany dans l’axe de la défense par le joueur de 20 ans semble être une alternative beaucoup plus crédible. Jason est d’ailleurs vu comme le remplaçant idéal de Vincent à Manchester City. Il se murmure même que Pep Guardiola, futur entraîneur des Mancuniens, tiendrait le jeune diable en haute estime. Et lorsqu’on se rappelle de sa très bonne prestation contre la France l’année passée, il n’est pas impossible du tout que Marc Wilmots soit tenté par ce pari.

Getty Images

Huit défenseurs sélectionnés, quoiqu’il arrive…

Le sélectionneur l’a annoncé, même en l’absence de Vincent Kompany, il choisira huit défenseurs pour partir en France. Et dans ce cas de figure, on voit mal comment Bjorn Engels n’aurait pas les faveurs du coach. Le défenseur du Club de Bruges est tout simplement impeccable cette saison. Sans doute futur champion de Belgique, on ne le voit toutefois pas débuter cette coupe d’Europe. Mais il est l’avenir de cette équipe donc pourquoi pas lui offrir sa chance le moment venu (cfr Origi).

Reste à vous parler de Dedrijck Boyata. Âge maintenant de 25 ans et ayant joué une saison entière pour le Celtic Glasgow, on n’est toujours pas convaincu sur son réel niveau. Du côté de son club, même si on loue sa détermination, on pense que son niveau de jeu n’est pas du tout comparable à celui de Jason Denayer qui avait suivi le même chemin la saison précédente. On n’évoquera pas ici le cas Laurent Ciman. Il n’a plus été appelé depuis longtemps par le sectionneur et un retournement de situation nous semble tout simplement impossible.

Un problème de luxe?

Même si notre secteur défensif est notre talon d’Achille pour le moment, on peut toutefois louer la profondeur de notre effectif. Imaginez un seul instant la Suède jouer Sans Zlatan Ibrahimovic ou le Portugal sans Cristiano Ronaldo? Disons-le clairement, ils peuvent faire leurs valises après trois matchs. Mais nous, non! Marc Wilmots a un tel choix pour sa sélection, que l’absence de Vincent Kompany ne devrait pas poser de réel problème. Et si nous venions à soulever en juillet le trophée, le problème Kompany n’en sera finalement plus un. Alors certes aujourd’hui on pleure notre capitaine, mais qu’en serra-il pour demain? En tout cas nous lui souhaitons un prompt rétablissement!

Getty Images
Getty Images

Articles sponsorisés