Le Mondial de 2022 au Qatar, ce sera sans alcool: la FIFA doit plier devant les cheikhs du coin

Le Mondial de 2022 au Qatar, ce sera sans alcool: la FIFA doit plier devant les cheikhs du coin

Ça ne s’annonçait déjà pas une partie de plaisir: le Mondial de 2022 est déjà bien parti pour battre un triste record, celui des ouvriers morts sur ses chantiers. En plus, les matches seront disputés sous une chaleur de plomb. Et, pour couronner le tout, voilà que l’alcool vient d’en être tout à fait banni. 

Ce n’est pas comme si le Mondial au Qatar en 2022 vendait du rêve, au départ. Mais là, une étape de plus vient d’être franchie. L’alcool y est et y restera interdit, a déclaré Hassan Al Thawadi, du comité organisateur local, au quotidien Al Shark, et pas seulement dans les stades: aussi dans les rues et dans tous les autres espaces publics. Selon Al Thawadi, l’alcool serait disponible pour les fans dans certains lieux. Cependant sa présence “s’alignerait avec nos coutumes et nos traditions.”

En fait, maintenant, l’alcool n’est pas interdit en soi au Qatar mais les valises sont fouillées à l’entrée, à l’aéroport de Doha: pas question de s’infiltrer avec une vieille bouteille de scotch, ni avec une Bible par exemple. Et il est déjà interdit de boire en public. C’est dans les bars des hôtels que l’on trouve de l’alcool. Les expatriés qui veulent leur rasade d’alcool doivent se la procurer en douce ou quasi. Ils doivent avoir un permis spécial.

La FIFA devrait avoir du mal à avaler ça

Ok, pas d’alcool dans les stades, ça s’est déjà vu: en France, à l’Euro, toute la bière qu’il y avait là avait 0% d’alcool. Mais en-dehors du stade, l’alcool, le vrai, coulait à flots.

En 2014, la FIFA n’avait pas été emballée quand le Brésil avait suggéré que les boissons alcoolisés soient bannies des stades de foot. Mais Jérôme Valcke, le secrétaire général, avait réagi plutôt vivement: “Les boissons alcoolisées font partie de la Coupe du monde de la Fifa, et nous les auront. Excusez-moi si j’ai l’air arrogant mais c’est quelque chose que nous ne négocierons pas. Le fait que nous ayons le droit de vendre de la bière doit faire partie de la loi”. Bon, aussi, Budweiser (la marque américaine de AB Inbev) est un méga sponsor de la FIFA et voit ses ventes de bière exploser tous les 4 ans. Ceci explique cela…

Articles sponsorisés