“Le courage, c’est l’élégance sous la pression”: Kris Peeters (CD&V) confirme qu’il prend la tête de liste à Anvers

“Le courage, c’est l’élégance sous la pression”: Kris Peeters (CD&V) confirme qu’il prend la tête de liste à Anvers

Kris Peeters a accepté l’invitation du CD&V d’Anvers: il va prendre la tête de la liste dans la ville. Du coup, il se retrouve face au bourgmestre actuel, Bart De Wever (N-VA). À la conférence de presse, le Vice-Premier avait l’air bien combatif mais a sorti une citation de Ernest Hemingway: “le courage, c’est l’élégance sous la pression.”

Kris Peeters (CD&V) va devoir déménager: il n’habitera plus à Puurs mais bien à Anvers puisqu’il vient d’accepter d’y prendre la tête de la liste CD&V en vue des élections de 2018. Là, il devra faire face à Bart De Wever et à sa N-VA, sur leur propre terrain.

“Je veux d’abord écouter les visions, les soucis, les idées, les souhaits des Anversois”

Kris Peeters l’a confirmé en conférence de presse ce matin: il a accepté “avec conviction” la demande “unanime” du CD&V de prendre la tête de liste du parti aux élections de 2018 à Anvers. Pour lui, Anvers est la ville par excellence, dit-il encore, celle où il a étudié, habité et où il va très volontiers déménager. D’ailleurs, il “met le cap sur #Antwerpen”: “je veux tout d’abord écouter les visions, les idées, les préoccupations et les souhaits des Anversois.”

Kris Peeters en est convaincu, le CD&V peut “faire la différence dans cette belle ville”. “Nous allons faire cela avec notre propre projet et avec la conviction que nous pouvons convaincre les Anversois de notre vision du futur de la ville.”

Pour Dave Sinardet, politologue à la VUB, “il y a peu de chances que Peeters devienne bourgmestre d’Anvers mais ce n’est pas tout à fait à exclure.” “Peeters, c’est un visage connu, et ça rapporte des voix.”

Toujours “à fond” dans le gouvernement fédéral

Kris Peeters aura donc bien du pain sur la planche dans les mois à venir: il est Vice-Premier ministre et aussi ministre de l’Emploi, de l’Économie et des Consommateurs. Et, en plus de sa candidature à Anvers, il compte encore continuer à s’engager “à fond” dans le gouvernement fédéral. Il n’a cependant pas précisé ce qu’il ferait de son activité au fédéral si, malgré tout, il se retrouvait bourgmestre d’Anvers.

Articles sponsorisés