La pollution de l’air fait des ravages! Plus de cinq millions de morts par an

La pollution de l’air fait des ravages! Plus de cinq millions de morts par an

La pollution atmosphérique nuit fortement à la qualité de la santé et de la vie. Bien plus que ça d’ailleurs, elle serait la cause de plusieurs millions de personnes à travers le monde, particulièrement en Chine et en Inde.

Au départ, une étude estimait que la mauvaise qualité de l’air tuait environ trois millions de personnes par an. Mais ce chiffre, déjà alarmant, a été revu à la hausse. Une nouvelle étude a été présentée à l’assemblée annuelle de l’Association américaine pour l’avancement des sciences qui s’est tenue à Washington ce vendredi. Les auteurs de ce nouveau rapport sont les universités de Colombie-Britannique et de Washington ainsi que l’Institut de métrologie sanitaire et d’évaluation. Entre 1990 et 2013,iIls ont comparé les données de quasi 200 pays. Les chiffres qui en ressortent sont effarants: 5,5 millions de personnes mourraient prématurément en raison de la mauvaise qualité de l’air.

Et si la pollution atmosphérique est telle, c’est qu’il existe de nombreuses causes: les gaz d’échappement, le centrales électrique ou encore la combustion de bois ou de charbon, parmi d’autres. Et la qualité de l’air intérieur est aussi en cause. Il y a encore beaucoup de personnes qui cuisinent sur un feu ou grâce à la combustion du bois, du charbon ou du fumier.

Dans un communiqué, Michael Brauer, professeur à l’École de la santé publique et des populations de l’Université de Colombie-Britannique, a annoncé que « la pollution de l’air est le quatrième facteur de risque de mortalité le plus élevé dans le monde et de loin le principal facteur environnemental de risque de maladies. Réduire la pollution de l’air est un moyen incroyablement efficace d’améliorer la santé d’une population. »

Un problème pas si global que ça

Si l’étude révélée parle d’un problème global, tout le monde n’est pas impacté de la même manière pour ce phénomène. Les pays qui doivent faire particulièrement attention sont la Chine et la l’Inde. Ces deux pays comptabilise, à eux deux, plus de la moitié du taux de mortalité prématurée à cause de la pollution de l’air. En 2013, 1,6 million de personnes perdaient la vie en Chine pour cette raison. En Inde, elles étaient plus d’un million.

Depuis lors, il y a eu la conférence sur le climat à Paris et ces deux pays ont promis d’améliorer la qualité de l’air, par exemple en réduisant le nombre de véhicules sur la route ou en fermant des centrales à charbon.

iStock
Source: Gizmodo

Articles sponsorisés