La double attaque terroriste à Londres a fait 7 morts et 48 blessés, les auteurs ont été abattus

La double attaque terroriste à Londres a fait 7 morts et 48 blessés, les auteurs ont été abattus

Une double attaque terroriste s’est déroulée à Londres samedi soir aux alentours de 10h, heure locale. Trois terroristes ont foncé dans la foule dans le quartier du London Bridge. Ils sont ensuite descendus de leur camionnette et on mené des attaques au couteau. Sept personnes sont mortes et 48 ont été blessées. Les trois terroristes ont été abattus, mais douze personnes ont été arrêtées suite à ces attaques. Dans la soirée de dimanche, Daesh a revendiqué l’attaque.

Londres a connu un nouveau drame ce samedi soir après l’attaque survenue à Manchester à la fin du concert d’Ariana Grande le 22 mai dernier qui a fait 22 morts et une centaine de blessés.

Vers 10h, heure locale, une camionnette blanche a quitté la route et a foncé dans la foule qui se trouvait sur le London Bridge. Une journaliste de la BBC, Holly Jones, se trouvait sur place. Elle raconte que la camionnette a percuté cinq ou six personnes. Le véhicule a continué à rouler vers Borough Market et les terroristes sont sortis et on commencé à poignarder des passants. Pour le moment, le bilan de la double attaque est de sept morts et de 48 blessés. La police a également regardé si personne n’était tombé dans la Tamise.

Les auteurs de l’attaque ont été abattus

Les trois auteurs de l’attaque ont été tués par la police à Borough Market huit minutes après qu’elle ait reçu l’alerte pour la première attaque. “Des policiers armés ont alors réagi très rapidement et courageusement et ont fait face aux trois suspects qui ont été abattus dans le Borough Market”, a déclaré Mark Rowley le chef de l’antiterrorisme britannique.

Ce dimanche en début d’après-midi, la police a fait savoir qu’elle a arrêté 12 personnes dans l’est de Londres suite à ces attaques. Elle n’a pas précisé quel rôle auraient pu jouer toutes ces personnes pour l’instant.

Deux des auteurs portaient de faux gilets explosifs. Les forces de l’ordre pensent avoir attrapé tous les auteurs de l’attaque mais continue à chercher. Pour le moment Le London Bridget et la station Borough sont complètement fermés. Les stations Waterloo East, Charing Cross et Cannon Street sont également fermées. Par contre, les bateaux peuvent de nouveau circuler sur la Tamise.

Dans la soirée de dimanche, Daesh a revendiqué l’attaque via un communiqué publié par son agence Amaq: “Un détachement de combattants de l’État Islamique a exécuté les attaques de Londres hier”, peut-on lire, sans plus de détails.

Plusieurs perquisitions lundi matin

Deux adresses londoniennes ont été fouillées par la police britannique ce lundi matin. Les perquisitions ont eu lieu dans l’est de la capitale vers 4h15 ce matin, heure locale. Plusieurs riverains ont signalé les fouilles sur Twitter mais aussi “des explosions et des coups de feu”.

Voici une photo publiée par un internaute ce matin

Articles sponsorisés