Insecticide, ail et paillettes: un compte Twitter te rappelle tout ce qu’il ne faut pas mettre dans ou sur tes parties génitales

Getty Images

Nous vivons dans un monde où certains pensent que mettre une gousse d’ail dans son vagin est une bonne idée. Heureusement, certains veillent au grain et sur Twitter. Medicus te fait quelques rappels sur ta santé intime.

Il existe encore des gens dont l’altruisme n’a d’égal que le bon sens. C’est le cas de Medicus, qui sur Twitter s’attaque régulièrement aux hoax’s et mauvaises pratiques médicales recommandées à intervalles réguliers par influenceurs, médias et stars en tout genre.

Récemment, il a connu un boom dans ses abonnements en partageant deux fils Twitter avec des thèmes sensiblement similaires: ce qu’il ne faut pas mettre dans, sur, sous ou autour de son pénis ou son vagin. Car oui, beaucoup d’informations circulent. On te rassure: elles sont rarement vraies.

Un classique: l’ail a sa place dans un pesto, pas dans un vagin

Le bicarbonate de soude? Parfait pour cacher l’odeur d’une litière. Nul du côté des muqueuses vaginales.

Petit rappel: Gwyneth Paltrow n’est ni médecin ni gynécologue. Ne la laissez pas vous dire ce qu’il convient de mettre dans un vagin.

L’huile de palme, c’est bon ni pour la planète ni pour les organes génitaux

Pour le coup ça a le mérite d’être festif

Qui s’est un jour dit “oh, et si je me mettais de l’acide borique dans la chatte”?

L’huile de coco, cette gigantesque arnaque

Pour ceux qui en doutent encore: le pénis ne possède aucun os.

Vous êtes gentils, on va éviter la javel sur la teub. Merci.

Il y a encore bien des trucs et astuces pour ne pas finir avec une infection, des brûlures et un appareil génital dévasté sur le compte de Medicus. En attendant, on rappelle: on lave l’extérieur avec un savon au ph neutre, on ne touche pas l’intérieur et on consulte si quelque chose semble anormal. Merci.

Articles sponsorisés