Il y aura peut-être bientôt du Wi-Fi dans ton train: la SNCB veut améliorer son offre aux usagers

Il y aura peut-être bientôt du Wi-Fi dans ton train: la SNCB veut améliorer son offre aux usagers

Pour les cinq prochaines années, la SNCB compte investir 3,1 milliards d’euros dans l’amélioration de son réseau. C’est un peu moins que prévu mais ça permettrait déjà de tester un nouveau projet: le Wi-Fi à bord des trains.

Si tu te tapes régulièrement de longs trajets en train, tu t’es sans doute déjà dit que tu pouvais profiter de ces moments pour étudier, travailler ou bouquiner. Et qu’avec du Wi-Fi, ça serait encore mieux. Eh bien, ce sera peut-être bientôt possible. Parmi les nouveaux investissements que compte faire la SNCB, on trouve le Wi-Fi dans les trains.

La SNCB compte investir un budget total de 14,3 millions d’euros pour installer du Wi-Fi dans ses trains, révèle le journal L’Écho. Cette petite somme est comprise dans les 3,1 milliards d’euros, soit 610 millions d’euros par an, que souhaite investir la SNCB durant les cinq prochaines années pour améliorer son réseau. Par contre, l’entreprise ferroviaire n’a pas encore décidé si le Wi-Fi sera gratuit ou non pour ses usagers.

PPI raboté

Ce grand projet budgétaire, appelé Plan pluriannuel d’investissement (PPI) 2016-2020, a été envoyé au ministre des Transports François Bellot (MR). Si son montant paraît important, il reste toutefois plus bas que ce qui est en réalité nécessaire. Apparemment, la SNCB aurait besoin d’un total de 3,873 milliards d’euros pour améliorer son service aux voyageurs, sa sécurité et ses infrastructures.

Cette somme a été rabotée à cause des coupes budgétaires imposées par le gouvernement. Toutes les améliorations en ont pris un coup: l’accueil des voyageurs, la rénovation des quais et le renouvellement du parc de trains.

Néanmoins, l’offre aux usagers est le secteur qui a subi le moins de coupes. Cela signifie que si François Bellot accepte ce PPI, tu pourras bientôt relier les grandes villes de Belgique tout en traînant sur Internet. Sur newsmonkey, par exemple…

Articles sponsorisés