Left Right
scrollTop top

Google Chrome a réglé son plus gros problème: il est désormais moins gourmand en ressources


© Isopix

Google a apporté une nouvelle mise à jour à son navigateur Google Chrome, le navigateur le plus utilisé au monde. Ce dernier a beaucoup de qualités mais aussi un très gros défaut: il consomme énormément de ressources et peut ralentir ton PC durant son utilisation. Un problème apparemment réglé dans la nouvelle mise à jour.

Il est très probable que tu lises cet article via Google Chrome, un navigateur très pratique et bien foutu, utilisé par des millions et des millions de personnes à travers le monde. Mais tu l’as peut-être remarqué, Chrome est plutôt gourmand en ressources et peut rapidement faire laguer ton ordinateur si tu ouvres trop de pages et d’autres applications en même temps.

Et visiblement, Google en est bien conscient. En effet, dans un billet de blog publié cette semaine, la firme de Mountain View explique avoir réglé le problème dans la mise à jour 89 du navigateur.

Dans Chrome M89, nous constatons des économies de mémoire importantes sur Windows – jusqu’à 22% dans le processus du navigateur, 8% dans le moteur de rendu et 3% dans le GPU. Plus encore, nous avons amélioré la réactivité du navigateur jusqu’à 9%. Nous avons atteint cet objectif en utilisant PartitionAlloc, notre propre allocateur de mémoire avancé, optimisé pour une faible latence d’allocation, une efficacité de l’espace et une sécurité.

Google dans un article publié sur son blog.

Sur Mac, c’est pareil. En effet, Google parle d’une amélioration de 65% du score du navigateur sur l’indicateur Apple Energy Impact. Cet indicateur permet en effet de se faire une idée sur la consommation d’énergie d’une application et donc son impact sur l’autonomie d’un ordinateur. Des améliorations du genre ont également été apportées à la version Android de Google Chrome.

Plus de mises à jour

D’ailleurs, en parlant de mise à jour, Google a d’ailleurs annoncé vouloir déployer des mises à jour plus souvent pour Google Chrome. Auparavant, elles arrivaient toutes les 6 semaines. Désormais, elles seront déployées toutes les 4 semaines. Cela permettra donc de bénéficier de nouvelles fonctionnalités plus rapidement et de profiter de meilleures performances sur le navigateur.

Au fur et à mesure que nous améliorions nos processus de test et de publication pour Chrome et déployions des mises à jour de sécurité toutes les deux semaines pour améliorer notre déficit de correctifs, il est devenu clair que nous pouvions raccourcir notre cycle de publication et proposer de nouvelles fonctionnalités plus rapidement

Google.

Lire aussi:


Ces articles pourraient aussi vous intéresser…