Fail total pour Uber: ses voitures sans chauffeur sont déjà interdites de rouler, elles brûlent les feux rouges

Fail total pour Uber: ses voitures sans chauffeur sont déjà interdites de rouler, elles brûlent les feux rouges

Uber a lancé mercredi ses premières voitures autonomes sans chauffeur à San Francisco en Californie. Mais elles ne sont vraiment pas au point. Elles ne s’arrêtent pas aux feux rouges et mettent la vie des piétons et des autres véhicules en danger. 

Les « self-driving » cars d’Uber n’auront vraiment pas fait long feu. Et c’est le cas de le dire, elles ne s’arrêtent même pas aux feux rouges et ont manqué d’écraser des piétons. Au final, elles ne seront restées qu’une seule journée dans le trafic de San Francisco en Californie.

Avant de pouvoir te faire conduire par les voitures auto-pilotées d’Uber ici en Belgique, tu risques de patienter encore un bon bout de temps. Elles ont été mises en circulation pour la première fois aux États-Unis mais le test s’est avéré être un fail total. Le département des véhicules automobiles de la Californie (DMV) lui a ordonné de retirer tous ses véhicules de la circulation et d’arrêter ses expériences, illico presto. Sinon, il intentera une action en justice.

Illégal?

Un porte-parole d’Uber s’est tout de suite défendu en disant que deux des infractions étaient dues à des « erreurs humaines » et a suspendu les personnes en faute. Celles-ci étaient censées contrôler les voitures à distance mais n’ont pas assez fait gaffe.

Mais le DMV va plus loin et l’oblige à demander un « permis d’essai » s’il veut continuer à introduire ses voitures autonomes dans la circulation. Uber affirme, lui, qu’il n’a pas besoin de ce genre de permis. Pour lui, cette règle ne s’applique pas parce que ses voitures ne sont pas 100% autonomes, vu que quelqu’un les contrôle à distance.

Un sergent local a aussi réagi car son département de police n’était même pas au courant qu’Uber avait lancé ses voitures dans la circulation de San Francisco. Mais le problème, c’est que la technologie a un train d’avance sur les politiques. Il n’existe toujours aucune loi pour encadrer les voitures autonomes.

Cette vidéo prise par un taximan te montre une voiture d’Uber qui continue sa route, alors que le feu est rouge depuis plusieurs secondes:

Articles sponsorisés