Facebook veut bannir les emojis à connotation sexuelle de tes conversations

Unsplash

Facebook et Instagram veulent lutter contre le travail du sexe sur leurs réseaux. En s’attaquant aux impitoyables emojis pêche, aubergine et gouttes d’eau.

Le sexto, c’est tout un art. Certain.e.s le maîtrisent, d’autres noms, mais tous connaissent les classiques. Parmi eux, on retrouve trois emojis détournés de leur fonction initiale, mais qui demeurent équivoques, même dans l’esprit le plus naïf qui soit. L’aubergine ? , la pêche ? et les gouttes de “sueur” ?.

Qu’on les utilise comme une blague avec des potes ou très sérieusement avec un.e potentiel.le partenaire physique, ils permettent de faire passer une idée “subtilement” des événements passés ou à venir.

Mais Facebook et Instagram ne sont plus vraiment d’accord. Récemment, un journaliste de la BBC a remarqué une nouveauté dans les règles d’utilisation de la plateforme de réseaux sociaux: utiliser ces emojis, accompagnés d’une sollicitation salace ou d’un des mots répertoriés par le site Out.com comme “horny”, c’est se faire potentiellement supprimer son compte.

Facebook ne précise pas exactement quels emojis seront concernés. Mais bon, on se doute bien que l’emoji immeuble ne fait pas partie des coupables. Sauf si tu as une imagination débordante.

Consentement et travailleur.euse.s du sexe

Le but de cette mesure, c’est d’empêcher les sollicitations non consenties. Deux problèmes se posent cependant: Facebook risque de léser les emojis consentis comme les non-consentis et pas mal de travailleur.euse.s du sexe accusent le site de vouloir les léser.

La vente de nudes, c’est un commerce florissant sur Internet. Sans surprise, pour attirer un client, les concerné.e.s vont utiliser des messages salaces accompagnés de l’une ou l’autre image. Mais parfois, ce sont les client.e.s qui abusent. L’actrice porno Kendra James a déclaré au site spécialisé XBiz qu’elle avait été bannie d’Instagram pour sollicitation: “j’avais dit à un homme dans mes DMs que je refusais de lui donner des nudes gratuitement, car c’est mon travail.”

La suppression ne serait cependant pas automatique, dès qu’on utilise un emoji: Facebook et Instagram mettront d’abord en place une petite enquête. Si tu avais des doutes sur la potentialité de Facebook de lire tes messages, tu peux être à présent sûr.e que si tu sextotes régulièrement, il sait. Big Zuckie is Watching You.

Articles sponsorisés