Left Right
scrollTop top

Facebook ne veut laisser aucune place au doute et introduit le label ‘satire’ pour indiquer une fake news ou une blague


© Isopix

Sur les réseaux sociaux comme Facebook, les articles satiriques du Gorafi ou de NordPress peuvent tourner très vite. Trop vite même selon Facebook. Car le réseau social a décidé d’ajouter un label « satire » qui permet de savoir si l’on consulte une page publiant des vannes, ou pas.

En scrollant ton fil d’actualités Facebook, tu es d’office tombé une tante ou un cousin partageant un article satirique du Gorafi ou d’un site du genre en mode premier degré. Eh oui, quand on ne connait pas un média, il n’est toujours pas facile de repérer une vanne surtout si on ne prend pas le temps de recouper l’info.

Du coup, Facebook va lancer un nouveau label « satire » que l’on retrouvera écrit en gris sous le nom d’une page. Cette nouvelle fonctionnalité est actuellement en phase de test aux États-Unis et devrait vraisemblablement arriver un jour ou l’autre chez nous. Mais Facebook va encore plus loin et indique maintenant si une page est une « page de fans » pour ne pas confondre avec les pages officielles d’artistes ou personnalités publiques.

Ceci est donc un nouveau pas effectué par Facebook dans la lutte contre les fakes news. L’entreprise semble bien décidée à tout mettre en place pour faciliter la vie des utilisateurs et les mettre à l’abri de commentaires acides du style « fake news, supprime » après un partage d’article de NordPresse et du Gorafi.

Lire aussi:


Ces articles pourraient aussi vous intéresser…