Left Right
scrollTop top

Facebook Gaming tente de faire l’ombre à Twitch avec une fonctionnalité très appréciée des streameurs


© Isopix

Ne tournons pas autour du pot: Facebook Gaming est très en retard par rapport à Twitch et même YouTube Gaming. Mais le géant de la tech a peut-être trouvé le moyen de ramener de nouveaux streamers sur la plateforme.

En mai dernier, coup de tonnerre sur Twitch: les éditeurs de musique ont commencé à pouvoir porter réclamation auprès de Twitch lorsque qu’un streameur passait de la musique sur son live. Ces réclamations peuvent entraîner la suppression de VOD ou la suspension (temporaire ou définitive) de la chaîne. Et sans surprise, ce sont des milliers de chaînes qui ont été touchées par ces réclamations d’ayants droit. Et sur YouTube Gaming, c’est le même tableau.

Un problème pour certains, une opportunité pour d’autres: Facebook Gaming a décidé de jouer la-dessus pour attirer du monde sur sa plateforme de streaming.

Adieu les problèmes de droits d’auteur

Pour attirer de nouveaux streameurs sur sa plateforme, Facebook a donc décidé de leur offrir de meilleures conditions pour diffuser leur contenu. Ainsi, le géant du web a négocié avec Universal Music Group, Warner Music Group, ou encore Sony Music Entertainment. Résultat: les streameurs de Facebook Gaming peuvent désormais mettre de la musique sur leur live sans risque de recevoir une réclamation liée aux droits d’auteur.

Dans un premier temps, cet avantage ne concernait que les « créateurs partenaires » mais désormais, les vidéastes du programme Level Up peuvent aussi en profiter. Pour rappel, le programme Level Up s’apparente au système d’affiliation de Twitch.

Ils peuvent diffuser de la musique de fond pendant leurs livestreams sur Facebook Gaming – y compris les clips réalisés à partir d’un livestream et les versions vidéo à la demande (VOD) des livestreams. Et pour fêter cela, nous donnons le coup d’envoi de #PlayLoud, une série d’événements en direct qui associent des DJ de renom à des créateurs de jeux Facebook.

Facebook

On peut donc imaginer que tout cela permette à Facebook Gaming de continuer de grandir. Même si les chiffres d’audience sont à des années lumière de ceux de Twitch, la plateforme enchaine les bonnes perfs. Selon Streamlabs, les utilisateurs de Facebook Gaming on visionné 1,06 milliard d’heures de contenu au cours du premier trimestre cette année, un résultat en hausse depuis un an.

Lire aussi:


Ces articles pourraient aussi vous intéresser…