Left Right
scrollTop top

Et si l’écran de nos smartphones se réparait tout seul dans un futur proche?


© Unsplash

Des chercheurs canadiens sont parvenus à mettre au point une nouvelle technologie qui pourrait bien révolutionner le monde des smartphones. Il s’agit d’une sorte de polymère capable de se régénérer tout seul. En gros, utilisé sur des smartphones, cela pourrait permettre à ton écran de se réparer tout seul, comme par magie.

D’année en année, nos smartphones sont de plus en plus performants et proposent de plus en plus de fonctionnalités utiles ou non. Mais ils gardent un point faible: l’écran est susceptible de se briser au moindre choc. De plus en plus de constructeurs proposent des écrans plus résistants pour limiter les risques mais on ne peut rien faire contre une mauvaise chute sur un pavé.

Et quand l’écran est cassé pour de bon, le prix pour le remplacer est bien souvent (trop) élevé. C’est pourquoi des chercheurs de l’université de Concordia ont travaillé sur un polymère capable de se régénérer automatiquement, sans intervention extérieure et à température ambiante. Ainsi, une fois ce polymère utilisé dans la fabrication des écrans, il permettrait à ces dernier de se réparer tout seuls, comme par magie.

L’écran du futur

Tu l’as compris, une telle technologie pourrait permettre de faire de belles économies sur les réparations mais surtout d’améliorer la durée de vie des smartphones. Mais tu t’en doutes, c’est une technologie difficile à mettre en place car on parle d’écrans tactiles extrêmement sensibles et sophistiqués. Il faut donc réussir à intégrer cette faculté d’autoréparation sans compromettre les propriétés mécaniques des écrans.

« Notre objectif est de ne pas compromettre la solidité du réseau tout en ajoutant une capacité dynamique d’autoguérison des dommages et des rayures. Nous nous concentrons sur la guérison complète des rayures à la température ambiante. Cette caractéristique distingue nos recherches des autres » explique Twinkal Patel, membre de l’équipe à l’origine de l’invention.

« Par conséquent, ces matériaux permettent aux consommateurs d’économiser du temps et de l’argent tout en prolongeant la durée de vie du matériau utilisé et en réduisant la charge environnementale » ajoute Pothana Gandhi Nellepalli, co-auteur de l’article. On parle des écrans mais cette technologie pourrait aussi être utilisée sur d’autres composants des smartphones comme la batterie, par exemple. Personne ne dirait non à une batterie plus puissante sur la durée, n’est-ce pas? Selon les chercheurs, grâce à leur découverte, il sera possible de recharger nos batteries simplement en marchant.

Lire aussi:


Ces articles pourraient aussi vous intéresser…